Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 10:11

 

La folie- sushi, galopante en France depuis quelques années déjà, est à reconsidérer avec un autre regard depuis le tsunami. D'abord parce qu'elle met en exergue ces deux fondamentaux de l'alimentation japonaise, le poisson et le riz. 

Le Japon présente une des balances agricoles alimentaires les plus déficitaire du monde, et ses exportations de produits alimentaires ne représentent que 1% des exportations du pays, souvent sur des produits très spécifiques. Ce qui vient d'arriver affecte durablement des précieuses ressources :  "La région dévastée par le tsunami est la plus poissonneuse au monde. Elle représente aussi le quart de la production de riz nationale et est une zone d'élevage majeure du pays." (source le Figaro, 21 mars 2011)

Aussi, continuons à soutenir le Japon, et pour les habitants de l'Hérault, à travers la nouvelle association solidarité Japon 34

 

Ici nous pouvons ici continuer à manger des sushis sans soucis, (les sushis proposés en France sont préparés avec des ingrédients d'origine européenne, pour des raisons de fraîcheur et de coût), mais pour combien de temps si on continue à "sur-pêcher" ? . On peut penser "pêche durable", et utiliser la créativité pour décliner, avec des ingrédients locaux, ces recettes qui nous plaisent . C'est pourquoi j'ai beaucoup aimé cette recette de Maki multicolore, qui utilise du hareng et du saumon fumé. 

Mon carnet de cuisine Asie de Terry Tan, ed Minerva. rassemble avec intelligence et gourmandise les produits, techniques et recettes traditionnelles ou recettes de chef.de tout les pays d'Asie.Terry Tan, auteur et professeur de cuisine,  connaît bien, par ses origines et son travail, la cuisine chinoise, indonésienne, philippine, malaise et vietnamienne. Pour chaque pays, page culturelle sur la cuisine, photo des produits et des outils, des planches photos sur les gestes clés et des recettes aux jolies photos et belle mise en page. 

Voici ma version de la jolie recette d’Emi Kazuro, (journaliste japonaise basé à Londres) Tazuna-maki, une création «fusion».

 

http://farm5.static.flickr.com/4102/4736452998_3d40b9e070.jpg

 

 

La recette a tenu ses promesses : compliquée à réaliser, mais extrêmement beau.

L’intérêt est que ce maki se réalise avec du saumon et du hareng fumé : il a toute les chances de plaire aux gens qui n’aiment pas le poisson cru.

Le principe est de disposer, en diagonale, sur les rouleaux de riz à sushi, des bandes de poison et concombre mariné, de tasse le tout en gardant ce magnifique arrangement géométrique. La  disposition des garnitures est délicate,mais le résultat est - presque - à la hauteur de l’original, même pour la première fois. A découper avec une infinie délicatesse et un couteau très tranchant.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : CESTDIVIN
  • : Goûtez à l’art de vivre du Sud : des produits méditerranéens revisités en recettes faciles à cuisiner et leurs accords avec les vins du Languedoc-Roussillon ; les producteurs, restaurants et rendez-vous gourmands de Montpellier et du Sud, Partez à la découverte de l’audace et de la simplicité de l’Asie et des cuisines du monde avec les carnets de voyage gourmands et du passé avec la cuisine historique. Nourrissez aussi votre esprit avec les chroniques gourmandes ou culturelles...
  • Contact

Recherche

Archives

Liens