Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 10:07


Dans ce petit coin de «Far Sud»de France... le long d’une «Roots 66» qui serpente dans les Fenouillèdes, se trouvent un groupe de vignerons qui font des vins «Wilds», sauvagement bons !


Vins et terroirs du Fenouillède - Roussillon

«Créée en 2000, Roots 66 regroupe une cinquantaine de producteurs, décidés à faire de leurs vins les ambassadeurs d’un vignoble authentique aux atouts prodigieux et de le placer au rang qu’il mérite : celui des vignobles tout simplement exceptionnels.
La zone géographique du Fenouillèdes présente une multiplicité de terrains et des caractéristiques climatiques ( moins de 500 mm de pluie par an, plus de 250 jours de vent, hiver froid, été chaud) permettant aux vignerons de développer les typicités propres à ses terroirs.»


http://www.vins-fenouilledes.com/image/393x158xcarte-vins-fenouilledes.png.pagespeed.ic.2g6IRb_nsg.png


Rassemblés début mai sous les voûtes du prieuré de Marcevol, on est bien loin d’un salon du vin traditionnel.  L’ambiance est à la rencontre festive, autant entre les vignerons qu’avec les visiteurs, clients fidèles ou première rencontre.
Les personnalités tranchées - comment ne pas l’imaginer quand ils signent leur affiche d’un«drink wild, drink roots!» - mais aussi des valeurs qui les réunissent, ils..

Sont si naturellement bio qu’ils  ne le mettent pas en avant,
Défendent fièrement les cépages indigènes
Et tant qu’à faire, utilisent les levures indigènes aussi
Acceptent les petits rendements de ses vieilles vignes et les chouchouter d’autant plus
Donnent du temps au vin, quand il y en a besoin,
Font mentir le cliché des vins du Sud trop lourds
Règlent leur boussole sur  l’équilibre et l’acidité
Savent que leur  terroir se prête merveilleusement aux blancs et en font avec brio
S’entendent entre vignerons du coin
Font  des vins qu’ils sont heureux de boire et fiers de présenter  !

Comment ne pas avoir envie d’y revenir ? Impossible de tout découvrir en une fois, mais voici pour 10 domaines, un vin et une proposition d’accord dans pour  ces beaux jours  :

Domaine des Schistes
Je connaissais le muscat doux de Mickaël Sire, fin, plus parfumé que sucré, j’ai découvert autant d’élégance dans leur rancio (14€ les 50cl). Ce vin cet étonnant  oxydatif, vieilli, est fabriqué  de façon confidentiel par quelques vignerons passionnés. Merveilleux avec des anchois et du jambon sec en en apéritif.

Domaine Modat

élégants et gourmands, c’est le gneiss explique Philippe Modat mais aussi l’esprit du domaine un fil rouge dans tout les vins
le Petit Modamour, leur petit dernier, pimpant rouge de carignan et syrah, un gourmand est à boire sans façon entre copains, sortons une charcuterie artisanale comme on sait bien le faire dans les PO, un bol d’houmous et des olives  (8,90€)

Domaine Ombre et Soleil (pas de web, ombreetsoleil@hotmail.fr)
Beaucoup plus de soleil que d’ombre dans les vins de Christophe Guitet.. soleil pris sur le toit du garage pour pour gagner couleurs de coucher de soleil et oxydation, qu’il décline en intensité et millésimes. Le vigneron est aussi fin cuisinier et amateur de musique, chaque cuvée comporte donc son accord sur l'étiquette.
Sur son Soleil de Midi, (15€) un grenache gris qui explose d’arôme, il mitonne un tagine de poulet aux dattes et au citron.

Domaine Riberach
l’escargot de Riberach est toujours aussi heureux dans ses vignes bio..Il se balade d’année en année sur les cuvées thèse-antithèse, synthèse, en blanc et rouge, s’aventure aussi sur des cuvées singulières.
Synthèse Grise, (15€) un carignan gris parfait pour l’été, gourmand avec robe pétale, structuré en bouche, sapide et salin, équilibré et frais...A lui les délicates recettes de légumes printanier du chef du restaurant le Coopérative, Laurent Lemal.

la Nouvelle Don (n) e
Wilfried Valat, après avoir conseillé les autres, s’est installé 2007 sur  5 hectares de vieilles vignes pentues, au Col de la Done. Il les travaille « à la bourguignonne », soigne ses vignes en bio, vinifie d’une main légère, cisèle des micro-cuvées, 2 rouges et deux blanc - revendique de l’artisanat de luxe ! Parfaite pour l’été, sa dernière cuvée, un pétillant naturel de Carignan, un Babylon babies  (15€)tout rose, frais et nature. Pourquoi ne servir  ces bulles pas comme les autres comme un cocktail avec une mini-brochette de fruits ?

le Clot de l’Origine
Marc Barrot fait le vin qu'il aime boire, un verre qui doit donner envie d’un autre verre !
Ses quilles libres (17€), du grenache gris frais et sec,  appelle les tellines, bulots, huitres et fruits de mer.


domaine Rivaton
12 hectares de vieilles vignes à Latour de France, travaillé en nature par Frédéric Rivaton, des noms de cuvée délicieux. 
Le Blanc Bec (13€) de vieilles vignes de macabeo, carignan blanc et grenache gris, à une belle matière, une bouche complexe, fleurs blanches, une pointe d’épice et une finale acidulé. On lui réserve un bar grillé ou une dorade au four.


Domaine de l’Encantade
De la vigne, dans une exploitation pensée comme un domaine mené en polyculture paysanne et vivrière, l’envie de créer une oasis écologique. Alors forcement le vin est le plus nature possible. le Songe d’Auguste (13€), macebeo et muscat, un nez avec une pointe d’anis, une bouche fraîche et aromatique. Pour rester dans l’esprit du domaine, des légumes d’été, cuisinés en salades, carottes au cumin, escalivada, aubergines grillées..

Rouge en duo, le Domaine Matouans d’Aline Hock et le Domaine des Balmettes de «Lulu» Salani. Leur complicité avérée aboutit en une première coproduction rouge, Clos des Sybilins. Tout deux sur des petits domaines à petit rendement, ils décident de faire appel au négoce pour produire un  vin à prix annoncé très sage (mais Non connu). Grenache syrah carignan, une belle texture et un côté gourmand en font la bouteille à sortir pour LA grillade  aux sarments de vigne.


Domaine des Trois Orrris
Innovation en lien avec les produits du terroir, c’est l’heureuse combinaison réussie par le Domaine des Trois Orris. Joep Graler fait des vins de caractère de ses vignes perchées face au Canigou, il a marié une parcelle de ses grenache au pistil du safran de Rodes voisin. Jusqu’à présent, le safran «à boire» ne se trouvait qu’en sirop. Ici, pas de sucre, mais tout les arômes de fruits rouges du rosé...Une évocation moderne des vins aromatisées du Moyen-Âge. Lelie (19€) se déguste dès l’apéritif sur des petites brochettes de fruits de mer grillés, à garder à table sur des poissons à la plancha.

«drink wild, drink roots!»66.

Partager cet article

Repost 0
Published by C10VIN - dans Vins divins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CESTDIVIN
  • : Goûtez à l’art de vivre du Sud : des produits méditerranéens revisités en recettes faciles à cuisiner et leurs accords avec les vins du Languedoc-Roussillon ; les producteurs, restaurants et rendez-vous gourmands de Montpellier et du Sud, Partez à la découverte de l’audace et de la simplicité de l’Asie et des cuisines du monde avec les carnets de voyage gourmands et du passé avec la cuisine historique. Nourrissez aussi votre esprit avec les chroniques gourmandes ou culturelles...
  • Contact

Recherche

Archives

Liens