Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 13:25


12  idées cadeaux : cadeaux parce que c’est la saison, 12 comme les mois de l’année
...à prix sages - parce que c’est l’époque
...sur mes thèmes préférés - parce qu’autant se faire plaisir !

3 idées de cadeau japonisata du site idées Japon
thé vert macha-yuzu
Le parfum du yuzu a un irrésistible arôme, ce thé à l’emballage ravissant en l’occasion, venant d’une grande boutique de thé japonaise
en poudre, pour cuisiner ou pour boire, 18€ les 40g
acheter en ligne dans le magasin de thé japonais jugetsudo

le japon c’est aussi le design !
Tate otama, la louche design  qui peut tenir debout toute seule a été  dessinée par Mikiya Kobayashi
17,50 € chez pa-design

http://cdn.shopify.com/s/files/1/0001/8802/products/Kokeshi_Bento_2_large.jpg?1289712427
Mixer bento-box et kokeshi donne la plus «kawaï» des boites-repas, pensée Japon, donc pratique !

14€ sur  bentoandco ,  mine pour amateur (trice) de bento, à des prix sages .


3 idées pour foodista
le moule à sillicone à faire de petites cuillères
cuillères sucrées, cuillères salées pour apéritif, a cuillères en chocolat pour café..avouez que c’est bluffant !
10, 9€ sur kookit

girly et foodista ET ne fais pas prendre un gramme :
boules de Noël cupcake chez casa  !
4,99€ les 3
http://journal-de-la-maison.dekio.fr/var/deco/storage/images/le_journal_de_la_maison/guides-shopping/objets-et-accessoires/25-decorations-de-noel-originales/boules-de-noel-cupakes-casa/468575-1-fre-FR/Boules-de-noel-Cupakes-Casa_carrousel_gallery_xl.jpg
la pâte de noisette des Noisettines du Médoc

Nature et artisanale, au charme désuet avec son couvre pot en tissus, et pourtant mystérieusement inconnue. c'est si délicieux ! Je ne compare même pas au nutella, mais c’est encore au dessus de la pâte de spéculos.

3 idées culturelles

le livre le plus gourmand de mon émission cultissime de culture gourmande.
A l’heure où la gastronomie française rentre au patrimoine de l’UNESCO, il est plus que nécessaire de rescussiter cette émission unique de culture, gastronomie, histoire et tellement plus. En attendant, en relire des morceaux choisis en livre.
«de bouche à oreille, alphabet commestible»
22€, édition menu fretin

jazz al dente
Ne regardons que le meilleur de l’italie, la musique et la cuisine. Version jazz, ça donne «jazz al dente», jazmen italien, dont Paolo Frezu, livrent recettes et musique. A écouter en cuisinant, pour déguster en swuinguant !
20€, Bonzaimusic, chez Harmonia Mundi, Fnac et distribution spécialisée
http://www.capcampus.com/img/u/1/jazz-al-dente.jpg

les guides à voyager gastronomique
Une nouvelle collection de guide de voyage chez Agnès vienot.
 entre le michelin très classique, chic et cher, le routard qui donne les meilleures adresses pour retrouver à coup sûr les français, et le lonely planet qui placent les pizzas au dessus de tout, il manquait un guide pour fait sur mesure pour les foodista
Avec les 3 premières adresses effectivement, on ne sait plus ou donner de la fourchette ! Goûtez New York, Venise et Florence et à venir, Barcelone et Londres.




3 idées très Sud
de l’huile d’olive
deux coup de coeur, découvert cet été
Le mas des vautes, à Saint Gely du Fesc  (34980)
04 67 02 12 30 -
Me Capelli, à Saint Jean de Fos (34150)
04 67 57 33 40

du safran catalan
le safran della Roma : Rare, bio et bon, de Catalogne, un cadeau qui vaut son pesant d’or !

un abonnement au nouveau magazine de cuisine Midi gourmand
pour réver les trésors gourmand du Languedoc-Roussillon, un nouveau trimestriel en kiosque, midi gourmand.  Voir le blog Midi gourmand

Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 10:02


O’ coing à Montpellier (quartier gare),
c’est toujours réjouissant de découvrir une bonne adresse à Montpellier, d’avoir une première bonne impression et la confirmation en y retournant.
Les GGzingueurs ont récemment repris ce «coin» vers la gare. Peut importe que le quartier ne soit pas très passant, lorsqu’on connait l’adresse, on y retourne facilement et on a toutes les bonnes raisons pour ça ! Viandes délectables, accueil adorable, prix sages pour ce bistrot, vin& compagnie couleur Aveyron. Les produits sont locaux et de saison et expliqués, la carte des vins de région à prix sage avec un choix au verre appréciable et de bons conseils. Si la cuisine est bistrot, la cuisine est fine, la présentation jolie, les proportions justement calibrées pour combler un bel appétit sans tomber dans l’excès carnivore, ce qui permet d’apprécier jusuq»au dessert, dont un cheesecake d’exception. C’est un bonheur pour amateur de viande, côte de cochon, burger aveyronnais ou entrecôte de l’aubrac, cuit à la perfection. J’ai aussi apprécié qu’il n’y ai pas de musique ce soir et juste un très léger fond le midi, et le cadre reposant en bois blond, et le service attentif. Il n’y a que des végétariens qui n’y trouveraient pas leur bonheur !

o'coing
04 67 64 01 88
2 place de strasbourg, 34000 MONTPELLIER
à partir de 9,50€ midi



 New Wave à Palavas , où manger au bord de la mer en hiver.
Si d’aventure à Montpellier, il y a un magnifique ciel d’hiver, que vous avez envie de manger..(du poisson) en regardant la mer, filez à Palavas.
Par bonheur il reste un restaurant ouvert rive droite, juste à l’angle, table avec vue sur mer. Accueil sympa , service rapide et musique jazzy ce 3 décembre à midi, et juste ce qu’on avait envie de manger : une généreuse assiette de seiche et poisson grillé, riz et salade, (plat du jour à 13 €), un verre de vin avec des petites tartines en attendant. Simple et bon, prix sages, ça donne juste envie de revenir
New Wave, palavas rive droite, 04 67 50 75 71


Blog de gourmettes : Elles sont Montpelliéraines, se prénomment Anne,
ont un un nez de pro doublé d’un palais averti, et quand elles aiment (où pas) des restaurants de Montpelllier et d’ailleurs et elles savent savoureusement le faire savoir !
A consulter sans modération :
papilles et papotes
fine gueule

Repost 0
Published by C10VIN - dans Belles tables
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 18:25

Les cours de cuisine sont une passion dont je vous parle dans le magazine Terre de vins.
L’ambiance est tout le contraire de ces émissions de télé «soit disant cuisine», ni concurrence, ni pression, ni défis débiles où meilleure note à gagner. 
C’est aussi une bonne idée de cadeaux de Noël, qui permet de passer un moment aussi utile que bon, de rencontrer d’autres passionnés et d’avoir la fierté du «c’est moi qui l’ai fait!».
Quand on m’a posé la question de cours à prix sage autour de Montpellier, j’ai trouvé plein de choses. Oui, des vrais cours de cuisine pour le prix d’une sortie au restaurant, c’est possible, voici ma sélection.

chef minute à l’atelier de Valérie à Montpellier
45 mn  à l’heure du déjeuner pour préparer, puis manger sur place un plat tendance, en plein coeur de Montpellier . Chef minute : 22€, chef minute expert; 35€

Pâtisserie et veggie-bio,chez naturedélices  à côté de Montpellier
des cours pâtisserie à 25€, par Juliette, diplômée de l’école Ritz Escoffier
adulte forme à 35€, par Marie, diplômée en naturopathie

les épatants cours de cuisine bio du CIVAM  du Gard, en cycle thématiques :
à venir, cuisine des champs et cuisine sans gluten : 40+9€ le cycle de 3 cours

les «savoureux» cours de cuisine de l’EMTH à Béziers,
les «flash gourmand» du jeudi soir varient de 18 à 30€  et sont aussi tentants et créatifs les uns que les autres.

pain, macaron, pâtisserie orientale ou sushi, L’atelier de Nath, à Castrie,
les thèmes sont «tendances», les photos sur le blog particulièrement craquantes.
Stages macaron : 35€IMG_1102.JPGMon cours de cuisine Fresh-Attitude à Paris : c'est sain, sympa et simple pour 20€ ! On aimerai avoir ça aussi dans nos régions de production de fruits et de légumes. En attendant, regardez aussi dans votre quartier de Montpellier, les maisons pour tous peuvent proposer des cours donnés par des associations culturelles.

Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 13:30

Toujours dans la série "poisson c'est bon" pour la santé et l’environnement, (voir les recettes de salade de thon et de papillote de colin ) on va utiliser une conserve de poisson auquel on pense peu : le saumon. On choisit si possible du saumon sauvage de pèche durable, de préférence du Pacifique.
Cette recette traditionnelle canadienne (le pays du saumon délicieux) est revisitée  côté japon avec les algues marines. Les goûts iodés salés s’équilibre, la texture est fondante, ça peut rappeler des souvenirs d’enfance de croquette de poisson surgelé.
On peut la préparer en plat principal en les servant avec des légumes verts (épinard aux graines de sésame, julienne de légumes) ou en version tapas, à tremper dans une sauce citronnée.



Pour 2  petites portions : 10 croquettes
préparation 5 minutes, cuisson, 5 minutes
1 boite de saumon (160g)
1 oeuf
2 cuillères à soupe de purée en flocon
1 cuillère à soupe d’algues  «salade du pécheur» finement ciselée
1 cuillère à soupe d’huile
poivre
http://farm5.static.flickr.com/4106/5190787398_4c9bbf8ce1_m.jpg
Vider la boite de saumon et son eau dans un saladier
Écraser le saumon, ajouter l’oeuf battu, la purée en flocon, les algues, un tour de moulin à poivre
Façonner à la main 10 boulettes de la taille d’une noix, les aplatir légèrement
Faire chauffer 1 cuillère à soupe d’huile dans la poêle, déposer les croquettes
Cuire à feu moyen 2 minutes, retourner délicatement, cuire de l’autre côté 2 minutes, jusqu'à une couleur dorée, servir chaud.

On peut aussi mettre ces croquettes froides dans un bento.

Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 13:13



Pour continuer la série de recettes rapides de poisson de pèche durable, (brochure à télécharger des espèces pour une pêche durable) après cette papillote de colin réunit toutes les qualités : simple, savoureuse, diététiquement parfaite, rapide à cuisiner. Il faut juste penser à l’avance à faire un tour au rayon surgelé, pour le poisson et la julienne de légume. C’est très pratique, on va tout cuisiner surgelé, comme les recette de Picard.

Pour 2 personnes
préparation 5 minutes, cuisson, 15 minutes

 


Colin, petits légumes et quinoa en papillotte

Avant

http://farm2.static.flickr.com/1302/5189787361_3a721cc45f_m.jpg

2 pavés de colin d’Alaska surgelés
140g de quinoa
140g de julienne de légumes surgelés
2 cuillères à café de pate de curry au gingembre (si vous m’avez pas, mélanger 1 cuillère à café de curry à de la moutarde en grain)
2 carrés de papier sulfurisé

 

Après
http://farm5.static.flickr.com/4128/5190385978_e56b841274_m.jpg


Mettre le cuit-tout vapeur à chauffer avec de l’eau
Rincer le quinoa, égoutter
Dans chaque carré de papier sulfurisé, mettre 70g de quinoa, 70g de légumes
Etaler la pâte de curry sur le poisson et le poser côté curry sur les légumes
Refermer la papillote
Cuire 15 minutes à la vapeur

Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 13:16


J’ai fait cette année un voyage caféiné, de la graine à la tasse, sur les trois pays clés de cette boisson magique :
Java, où les plantations de café, mises en place par les colons hollandais, grimpent sur les flancs des montagnes. Un café au goût amer :  Max Havelaar, qui évoque aujourd’hui le café équitable,  est «un roman néerlandais écrit par Multatuli (Eduard Douwes Dekker), paru en 1860, qui se passe à Java et dénonce l'exploitation coloniale dans les Indes néerlandaises.» Java donne du tonus à votre ordinateur, c'est le langage de programation baptisé par un «geek» en référence à leur carburant préféré !

A Java, en découvrant le café sur pied (des baies rouges), en visitant les usines des traitement (il passe du rouge au vert), en buvant une tasse de café, je suis tombée dans un magazine sur cette déclaration d’amour au café . Le journaliste l'a écrite lors de son séjour à la plantation Losari, à Magelan, au centre de Java, je m'y suis completement reconnue.


http://farm4.static.flickr.com/3351/3550002402_a35031a961_m.jpg
«Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, moi j’adore boire du café. J’en bois le matin, l’après midi, le soir et chaque fois que je peux entre ! Cet épais liquide noir circule en permanence dans mes veines. La plupart des gens diraient que je suis accro au café, mais j’irai encore plus loin et je me dirais...diaboliquement envoutée par le café ! »

Ensuite, Vienne, où le café est entré en Europe par quelques sacs oubliés par les turcs après le défaite de la bataille de Vienne en 1683. On dit que’un certain Franz Georg Kolschitski aurait récupéré ces sacs et ouvert le premier café de Vienne, jusqu’à donner les thèmes et variations viennoises sur le café. J'étais dans cette rue précisement, troublante coincidence.

Enfin Napoli ! L’Italie est le pays du café, Naple en est la quintessence. Le café est délicieux partout, du moindre bar jusqu’au dernier expresso à l’aéroport. Il est toujours concentré et parfumé, sa mousse crémeuse et savoureuse. Le secret de l’expresso napolitain tient-il expressement à l’eau et à la mouture ?

Repost 0
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 12:39

Le poisson c'est bon - pour la santé, ça peut être bon pour l'environnement si on choisi des espèces non menacées, comme le thon germon (brochure à télécharger des espèces sur la liste de la pêche durable) et ça peut être fait en quelques minutes.

Voici une recette qui évoque l'été et l'Italie, mais qui peut se faire à cette saison  :

 

salade "drapeau italien" au thon germon

http://farm5.static.flickr.com/4058/5168726957_650f31bbeb.jpg

pour 2 personnes en salade repas

préparation 5 minutes

 

 150g de roquette

1 pot de piment del piquillo basque (200g)

2 boites de thon germon à l'huile d'olive

2 cuillères à soupe d'olives noires

1 cuillère à café de vinaigre de vin (où quelques "vaporisations" si vous avez un vinaigre en "spray")

 

Rincer et égoutter la roquette

Ouvrir les boites, verser l'huile sur la roquette, détacher les morceaux de thon à la fourchette, mettre sur la roquette

Rincer les piments, les découper en fines lamelles, mettre sur la roquette

Ajouter le vinaigre, parsemer d'olives noires, voilà.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 12:36


Le repas gastronomique français vient d’être classé par l’Unesco au patrimoine immatériel de l’humanité.

C’est le premier patrimoine gastronomique inscrit dans cette liste, qui rejoint un poétique inventaire allant de l’art du pain d’épice en Croatie du Nord au langage sifflé de l’ile de Goméra.
La fourchette a devancé les baguettes, la France vient de monter sur la première sur la marche du podium, toque en tête et service à gigot en main. Oublions les mac-do qui maillent la France, oubliés les plats préférés des français, couscous et pizza, les condamnations diététiques de la trop riche cuisine française et les pays plus "slow food" que nous.


C’est la grande tradition historique qui est décorée, et si on peut craindre une image élitiste, j’espère aussi qu’on y voit l’attention à la qualité, l’amour et la passion mis dans la préparation et le choix des produits, et le moment d’exception qu’il procure aux convives. Je me souviens des grands repas de famille du dimanche en me disant que que j’ai vécu des moments de patrimoine.


Alors pour que vive le patrimoine, mettons-nous au fourneaux, et à la diète avant peut-être, pour le célébrer dans sa grande tradition : "Le repas gastronomique doit respecter un schéma bien arrêté : il commence par un apéritif et se termine par un digestif, avec entre les deux au moins quatre plats, à savoir une entrée, du poisson et/ou de la viande avec des légumes, du fromage et un dessert."

Pour le rendre encore meilleur, ne pas lésiner sur ces quelques ingrédients immatériels : joie, légèreté et table ouverte au-delà des frontières. Bon appétit !

Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 13:25


Merci Martine, merci les doudous, merci les éditions de l’Epure !
J’avais la dinette et les ingrédients, il ne manquait plus que ces délicieuses recettes pour réaliser un grand festin en miniature.C'est fait avec "je sais cuisiner pour mes doudous" de Martine Camillieri.


http://farm5.static.flickr.com/4057/5169326862_bc46e2ce2f.jpg

Mes doudous sont ravis !

 

En plus de photos poétiques et rigolotes, de recettes appétissantes et réalisables,  ce livre est un vade-mecum de cuisinier débutant et responsable pour la planète.
Un livre d'histoire à lire à ses doudous.

Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 13:12

Le gratin dauphinois parfait..est celui d’Anne-Sophie Pic.
La tradition de la dynastie Pic, combinée à la pédagogie d’Anne-Sophie Pic donne la recette parfaite, savoureuse et inratable.

En plus d’être une chef triple-étoilée, enseigne dans son école Scook et écrit des livres pour enfants et grands, je suis son  admiratrice inconditionnelle !


Avant j’avais tout faux : je noyais des pauvres pommes de terres crues sous de la crème épaisse et du lait qui se vengeaient en mettant des heures à cuire.
Maintenant, en respectant les quelques heures de repos au frigo, c’est plus simple, probablement diététiquement plus correct, même avec lait entier et crème fraiche.


http://farm5.static.flickr.com/4084/5168727389_77dea9fcfd_m.jpg
1kg de pommes de terres pelées et coupées en fines tranches.
Dans une casserole, porter à ébullition 1/2 l de lait et 1/2 l d crème liquide et une gousse d’ail, sel, poivre et muscade râpée.
Tremper les pommes de terre dans ce mélange 8 minutes, les récupérer à l’écumoire. Beurrer un plat à gratin, le frotter à l’ail. Mettre les pommes  de terre, verser le reste du mélange lait-crème.
Mettre le plat au frais quelques heures.
Préchauffer le four à 180°, cuire pour 30 mn.

Merci Anne-Sophie !

Repost 0

Présentation

  • : CESTDIVIN
  • : Goûtez à l’art de vivre du Sud : des produits méditerranéens revisités en recettes faciles à cuisiner et leurs accords avec les vins du Languedoc-Roussillon ; les producteurs, restaurants et rendez-vous gourmands de Montpellier et du Sud, Partez à la découverte de l’audace et de la simplicité de l’Asie et des cuisines du monde avec les carnets de voyage gourmands et du passé avec la cuisine historique. Nourrissez aussi votre esprit avec les chroniques gourmandes ou culturelles...
  • Contact

Recherche

Archives

Liens