Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 16:36

Utiliser ses sens pour toucher à l’essentiel du vin, tel est le propos de la sophrodegustation.  Cette approche originale de la dégustation est proposée par un binôme : oenologue, Stéphane Paté et sophrologue, Sonia Arizu.


Un soir de mai,dans un restaurant de Montpellier, la séance découverte réunit une dizaine de personnes de profils sont très variés. Étudiants ou retraités, consultant ou cuisiner, de la région ou d’ailleurs, tous viennent découvrir la dégustation mais certains ont déjà abordé la sophrologie.
Classiquement, l’oenologue pose les notions de base de la dégustation, invite à les appliquer  à 2 jeunes vins de cépage - un vermentino (VDP d’Oc Chartreuse de la Mougère) et un Grenache VDP d’Oc Skalli)...mais moins classiquement, il pousse à définir aussi ce qu’on n’aime pas .
Ensuite, la sophrologue introduit sa pratique visant à harmoniser sensations et émotions pour porter un regard neuf et mieux mémoriser.
Elle invite à se laisser guider par sa voix, les yeux fermés. Assis dans le calme, on va aller «réveiller» ses sens visuels, olfactifs et gustatifs. Puis elle propose de rester dans cet état pour déguster en silence le vin «en aveugle) servi par l’oenologue (un côtes de Gascogne  blanc, petit et gros masseng, Uby). Le temps a suspendu son vol, et quand revient le moment d’échanger, tous témoignent de leur surprise devant l'intensité des sensations et des images : le bruit du vin versé, l’odeur rappelant un séjour en Grèce...
 La sophrologie a ouvert des portes dans la mémoire, créé des ponts entre les sens et les images, pour démultiplier la réceptivité. La dégustation s’est avérée plus intense et les mots pour en parler viennent plus facilement. Décomplexante et relaxante, cette approche du vin est à expérimenter.
Stéphane et Sonia organisent des modules à la demande, pour les entreprises ou les particuliers. Les thématiques peuvent aller de la découverte aux vins de prestige ou accords mets et vin.
Le prochain rendez-vous est le 18 juin.
 en savoir plus sur le site sophrodégustation

Repost 0
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 10:03

Ignorons le temps incertain, juin est le mois parfait pour être dehors.

Prendre l'air, le soleil, la pluie parfois tant pis et ..rencontrer des gens, goûter des bonnes choses, voir des beaux endroits...ça vaux bien un match de foot devant la télé !

 

Dimanche dernier, c'était le pique-nique dans les vignes du Mas d'Aimé, les heureux parrains se sont retrouvés au Mas ..on attends avec impatience les vendanges, merci Phillippe !

Le week end à venir, du 11 au 13 juin, c'est dans le magnifique village de Collioure que les les vignes se combinent avec l'art en "musaïques"

Le dimanche 20 juin, c'est autour du très joli lac du Salagou  : 10 kilomètres de rando bio pour découvrir les produits bio et locaux.

Repost 0
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 14:13

Si vous n’avez pas récemment abordé la question dans un dîner avec des amis, généralement un verre à la main et sur un ton assez déprimé..un simple rappel : le taux d’alcool maximal autorisé pour conduire est de 0,5g par litre de sang. En équivalence rapide c’est 2 verres.
Plus d’infos sur  la sécurité routière  et 2340

La bonne nouvelle c’est qu’en cogitant sur cette question, Eric Dalsace a inventé une étonnante boisson, Pimento, la «boisson sans alcool plus forte que l’alcool». Promesse tenue !

http://www.madeleinemarket.com/img/p/2115-128664-large.jpg




Une odeur de gingembre très agréable et des petites bulles fines. la première impression semble innocente et évoque un souvenirs de ginger soda aux USA. mais ensuite, le piment flambe et là on est dans une cantina, sous le soleil exactement, au fond du Mexique. une chaleur comme l’alcool, une bonne persistance en bouche, une envie d’y revenir. Le feu s’apprivoise au fil des gorgées, maison reste dans le registre «hot». Amateurs de curry indiens, de sauces thaï et de wasabi, c’est pour vous ! Comme c’est l’idée  futée de choix de boisson sans alcool en soirée, par exemple, c’est à essayer par ..presque tous. Pimento a un joli flacon à l’étiquette rétro et 2 fois moins de calories que le vin, 1 fois et demi moins que le soda.

Pimento n'est pas pour le moment distribué à Montpellier mais peut s’acheter en ligne

madeleinemarket.com et www.terresdaperitifs.com.

Repost 0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 11:59

Quand le soleil sort, la cuisine dans la rue - c’est plein de vie, de rencontres, de bouchées volées, c’est bon comme les beaux jours ! Florilège de moments à prendre au vol, à croquer ici ou ailleurs.

Sète :
c’est passé..et ça reviendra dans 2 ans !
le 29 mai, c'était la première fête des traditions maritimes, escale culinaire de cuisines tantôt venues d’Espagne, tantôt d’Italie, sublimant les produits de la mer avec modestie..on a dû se régaler sur le parking de la Criée...

Montpellier : mercredi, mercredi 2 juin, carnaval du goût !
C’est pour les enfants, on s’inviterait volontiers aux ateliers d’initiation au goût par les grands chefs de Montpellier les diététiciennes  et à la dégustation du tomatologue de choc qui doit avoir ses premières pépites.


Bédarieux : vendredi 4 juin, cuisine dans la rue !
à partir de 19h30, place Albert Thomas, c’est la 10° édition de cette manifestation des restaurateurs de la Haute Vallée de l’Orb et du Faugérois.
Cette année, 2 chefs invités du Berbère Palace de Ouarzazate, ville jumelée avec Bédarieux, vont cuisiner en plublic, avec amination musicale..


New-York : 4 & 5 juin, Omnivore food festival, live cooking night
Dans l'incroyable galerie  «invisible dog factory» à Brooklyn, la «French Young Cuisine Brigade” va faire swinger les casseroles toute la nuit ! Enjoy !

Repost 0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 20:16

Avez- vous déjà cherché désespérement en centre ville de Montpellier :


Un bar à vin  - un vrai - avec une sélection de vin et des propositions à manger pour un moment informel et raisonnable...si on veut...
changer des valeurs sures que j'aime beaucoup : mesdames messieurs, les spécialistes du bio-nature, et l’acolyte ; avec une carte intéressante sur plusieurs régions de France,

éviter le bar plein de monde au point de ne pouvoir rentrer...ou avec un bruit au point de ne plus pouvoir parler...
on peut penser à invinoveritas,  près de la tour de la Babotte,

on est allé au Baron rouge, place de la préfecture pour... goûter des vins - ce qu’on attend d’un bar à vin, au final !
° en blanc du pays d’Uzès, trop «tout», odorant, mélangé, bonbon, ..blanc,  domaine chabrier

° en rouge
«c’est le printemps !» du Pic Saint Loup, sur les petits fruits rouges, plaisant à boire , pour l’apéritif...
un Saint Chinian au joli nom «les belles de nuit» ; un «vrai vin», forcement nature, qui parle garrigue et terroir avec l’accent !

au final, on a passé un moment à déguster et discupter entre «baronnes rouges» et avec les anciens & futurs propriétaires.
Baron rouge , 2 rue delpech, 04 67 59 65 38 - pas de site web pour le moment !

un café wifi, pour pouvoir faire un rendez-vous «connecté» pour découvrir l’ipad..   sans se retrouver à macdo.

Eh bien, on n’est pas à New York, c’est loin d’être facile à trouver à Montpellier : il y  du progrès à faire pour attirer une clientèle internationale !
On trouve sur internet des indications..de cybercafés principalement, sur citivox  et des hôtels sur le site de l’office de tourisme...
J'ai donc mené ma recherche en solo, j'ai visité, questionné, téléphoné, pour trouver :

Bravo le Bar du musée me sauve à nouveau, mais vient de perdre sa terrasse dehors
le café bibal et le café riche offrent à la fois terrasse et wifi,
le salon de thé simplici’t, rue des trésoriers de la bourse, a la bonne idée de s’être équipé d’une borne wifi, à défaut d'un site internet.

J'espère bien être passée à côté de cafés wifi , et je rêve.. d'un bar à vin wifi : toute suggestion est  bienvenue !

Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 22:21


Quand les beaux jours reviennent, je repars à la recherche de restaurants qui permettent de profiter d’un coin de ciel bleu, terrasses cachées, places secrètes ou virée hors de Montpellier, quelques adresses recommandables , pour passer un agréable moment.

A Montpellier


c’est nouveau : chez toto, coquillages et crustacés
Une nouvelle adresse à essayer pour manger huîtres et fruits de mer (qui viennent de tout près).
L'accueil est sympa, les prix sages, le choix de vins limité mais j’ai repéré le domaine de bellemare que j’ai goûté - et aimé  -le «rivage» blanc .. et il y aura quelques tables dehors bientôt.

20 rue du palais des guilhem - montpellier
ouvert midi et soir, TLJ sauf le lundi
tel : 04 67 92 53 37

Le Bouche à bouche, place Saint Côme
Cuisine bistrot raffinée, avec une formule tapas et cuisine du marché, des vins de la région sage et un accueil adorable, à apprécier en extérieur sur les hautes tabourets du restaurant, place Saint Côme . Pas de musique à fond, mais la petite taille de la salle peut donner un volume sonore difficile à supporter en cas de tablées bruyante - ou sourde ? Le conseil : réservez !

carte de 13 à 20€+,
bouche à bouche -
2 place Saint Côme - Montpellier
ouvert midi et soir, du mardi au samedi
tel : 04 67 60 52 29

Le petit jardin, rue Jean Jacques Rousseau, (vers place de la Canourgue)
Le petit jardin a tout changé sauf si jolie cour avec arbre, cachée rue Jean-Jacques Rousseau. Et un changement heureux, une décoration sobre, une formule restaurant et bar à tapas avec une délicieuse cuisine rafinée, salée et sucrée, qui pousse à la gourmandise, une carte de vin qui invite aussi à découvrir des vins d’autres régions et à partir de mi-mai, ouvert 7 jours sur 7, c’est précieux.

horaire d'acceuil  :
12h00-14h00 / 19h00-22h00  22h30 du jeudi au samedi
Budget : 30 à 40 €. Formules à partir de 17 €
Le petit jardin - Site Web :(à venir)
20, rue Jean Jacques Rousseau
34000 Montpellier
Tel : 04 67 60 78 78
du mardi au dimanche, et du 16/05 au 14/10, tous les jours

L’épisode aux Arçeaux
Cuisine gourmande, accueil adorable et jardin calme : je reconfirme ce coup de coeur de l’an passé !

Le trinque-fougasse, route de Mende (quartier des facultés)
Le dynamique restaurant, caviste, bar à vin  et piano bar  trouvé pour tout l’hiver une formule déjeuner, cuisinée par Eric Tapié, qui présentait un imbattable rapport saveur-prix (même si l'addition grimpe vite avec les vins et café). En version soir, la terrasse st très agréable dans une ambiance musicale jazzy, la carte vin (et whisky) superbe, le principe de choisir au comptoir très sympatique, et les animations musicales et vinicoles se bousculent). Ils ont en plus la bonne idée d’être ouvert le lundi.
Midi, formule de 12 à 16€

trinque-fougasse

1581 route de Nimes - 34090 Montpellier
tel : 04 99 23 27 00
du lundi au samedi - 8h00-1h

Pour les petites terrasses de midi à Montpellier, retournez voir ma sélection, mon coup de coeur c’est la terrasse des filles au polygone.

Près de Montpellier
Sensation, port Ariane à Lattes
Une vraie jolie découverte d’une cuisine d’une jeune chef, Romain Salamone  dans un super rapport qualité prix, et le cadre calme de port Ariane : c’est mon coup de coeur de l’hiver, pour déjeuner dehors sous un rayon de soleil ou passer une soirée dedans. C’est très agréable de voir la cuisine ouverte, et ça donne très envie de venir suivre ses cours de cuisine aussi. La carte est aussi raffinée que créative, il y a le fond et la forme..j’ai un seul bémol côté ambiance musicale, mais en terrasse ce n’et plus un problème.

Midi, à partir de 12*, soir menu à partir de 27€
sensation
Port Ariane
 34970 LATTES

tel : 04 67 50 39 31

Un peu plus loin
L’auberge du cèdre, à Lauret
dans un si beau jardin au pied du pic Saint Loup, l’auberge du Cèdre est une valeur sûre pour un moment délicieux, en amoureux ou en famille. Une jolie cuisine du marché et une belle carte de vin de la région justifient le détour à elle seule, mais c’est aussi des chambre d’hôte à recommander, parfaitement situées pour prolonger le moment d’exception en allant se promener à côté et acheter du vin.
L'auberge cu cèdre
domaine de Cazeneuve
34270 Lauret
04 67 59 02 02
ouvert le vendredi soir , samedi et dimanche midi

Repost 0
Published by C10VIN - dans Belles tables
commenter cet article
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 21:02

On connaît bien le potager des champs, inventons le potager de ville, plantons des légumes et des fleurs qui se mangent au balcon !
C’est l’ultime moment pour planter en petits pots un mini potager de ville.
Des herbes aromatiques, des fleurs à croquer, des mini tomates, des piments et des poivrons, jusqu’aux fraises ou aux haricots magiques !
Il y a même un concours de potagers de balcon organisé par Daucy.
Et des graines bio très attirantes chez nature et découvertes, en tapis prêt à planter.

http://farm5.static.flickr.com/4024/4622583166_7765c8f916_m.jpg
Mais on on peut tout à fait s’y mettre sans les grandes entreprises !
A cette saison, les salons autour du jardinage fleurissent pour faire le plein de graines et de plants.

Voici aussi quelques options en ligne :la ferme des peupliers

puriste et militant, on achète directement chez Kokopelli

et pour les tomates, si vous avez la chance d'être près de Montpellier,  il faut aller chercher les plants à Maurin chez THE spécialiste , Eric Pedrebas, Tomatologue :

Chez moi seuls les piments ont poussé avec facilité...mais je viens de planter mes tomates et les premieres, de la taille de pois, commencent à sortir : merci Eric !

Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 12:32

Enfin ce soleil de mai ! C’est le temps des cerises et  des évènements autour du vin .

Pour commencer,

Jeudi 20, Jeux divins, Je dis vin ...
Aller sur la terrasse de l’hôtel  Mercure à Montpellier pour déguster le rosé les amandiers du Domaine la Liquière dans une ambiance jazzy...
en savoir plus sur «un vin, un vigneron» à l’hôtel Mercure de Montpellier

 

en mai & juin, se ballader «verre à la main», dans paysages du vin : sortir son agenda pour réserver au plus vite ; avec le succès, les places s’arrachent  !
29 mai, à Pignan dans l’Hérault, une ballade au joli nom «les délices de la Moure»
30 mai, Maury dans les Pyrénées Orientales
6 juin, Saint Georges d’Orques et Faugères dans l’Hérault,
12&13 juin, les célèbres (et très courue) Vignes Buissonnières en Pic Saint Loup
mais aussi mon coup de coeur, Musaïques à Collioures dans les Pyrénéens Orientales
3 juillet on termine la saison en nocturne sur les Terasses du Larzac
Coordonnées et détails sur le magazine Terre de Vins et l’agenda enligne.

 

27 mai,le  découvrir la sophro-dégustation à Grabels,

un sommelier et une sophrologue pour mettre ses sens en éveil !

 

Choisir sa soirée du 3 juin :
voir les vignerons indépendants au diagonal : courts métrages sur la vigne et le vin, débat, remise de prix et dégustation 

ou aller «à la rencontre du vin», au restaurant l’antidote, à Montpellier.
Fabienne Legrand, de Pech’deVigne,  invite à découvrir, autour du jeu «tasty game»,  les vins du Languedoc, et propose aussi un atelier d’arômes et un buffet autour de la botanique du vin.
(25€) Réservation au 06 61 52 47 87

Repost 0
Published by C10VIN - dans Vins divins
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 11:44

Si, comme moi, vous n'êtes avez pas de jardin et ni de plantations de fraises sur votre balcon, et que vous rêvez pourtant de cueillir vous-même fraises, framboises et autres petits fruits, vous êtes probablement en quête d'exploitations qui proposent de la cueillette à la ferme.


Si cette formule se trouve en Suisse, au Canada ou en région parisienne, c'est étrangement difficile à trouver en Languedoc, pourtant grand producteur de fruits et légumes .
Un parcours de la Chambre d'agriculture, jusqU'à bienvenu à la ferme, en allant sur les ceuillettes chapeau de paille,  et les amap, je recherche désespérément des fraises et des framboises sur pied !
J'ai trouvé UN  endroit à tester, les ceuillettes de Caillan vers Bessan dans l'Hérault .
http://cueillettedecaillan.com/images/cueillette%20de%20framboises%20caillan.jpg

Début juin, unde deuxième adresse chaudemement recommandée, près de BÉZIERS:

LES CUEILLETTES DE SAINT AUBIN

Repost 0
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 16:11


C’est le dernier film de Coline Serreau , actuellement en salle, Utopia à Montpellier

http://www.solutionslocales-lefilm.com/sites/all/themes/sl/images/tomate.jpg C’est elle qui en parle le mieux : « Les films d'alertes et catastrophistes ont été tournés, ils ont eu leur utilité, mais maintenant il faut montrer qu'il existe des solutions, faire entendre les réflexions des paysans, des philosophes et économistes qui, tout en expliquant pourquoi notre modèle de société s'est embourbé dans la crise écologique, financière et politique que nous connaissons, inventent et expérimentent des alternatives. »
 Coline Serreau

Je n’ai pas encore vu, mais le le qualificatif «bio, radical et jubilatoire» me plaît : la partie «agir» est pragmatique, la carte des solutions locales est utile.
On peut dire qu’on le sait déjà pour la plupart, mais combien en applique-t-on vraiment ?


Et pour agir, voici mes 12 solutions modestes et locales, qui conjuguent respect de la planète et respect de ma santé  :

  • moins de viande mais de la bonne et locale : agneau des Cevennes, poulet heureux ou taureau de Camargue, chez un bon boucher , au marché ou en commandant à http://www.terroir-direct.com/
  • acheter des légumes locaux et de saison : au marché, ou adhérer à une AMAP, quand on peut en cueillant à la ferme
  • acheter en vrac et bio les légumes secs, les fruits secs, les céréales : moins d’emballage, un meilleur rapport qualité prix et de jolis bocaux qui font penser à consommer tout ça
  • manger du poisson de saison, de bonne taille et de pêche durable, penser à l’élévage et aux poissons de rivière et de lac : oui aux petits poissons bleus, riche en oméga3 et si raisonnables, oui aux truites, dorades ou carpes
  • faire à la maison avec des oeufs et du lait bio (et congeler pour gérer les stocks) : flans, gâteaux, pâtes à tarte..pour les plus mordus, pain et yaourts : zéro risque d'additifs bizarre
  • se planter quelques pots d’herbes aromatiques maison (à congeler ou mettre à mariner dans l’huiel en cas de surplus)
  • pour tout les jours, trouver des bons vins de la région, bio ou nature, en bag-in box
  • moins de lait de vache, mais des «vrais» fromages ou laitages , et penser aussi au lait de chèvre, caillé de brebis...
  • réduire les bouteilles en plastique : penser carafe britta, pensez thermos pour les extérieurs..il y en a des très jolis
  • café : ne pas céder aux injonctions de Georges Clooney, préférer la cafetière à piston Bodum, cafetière zéro déchet.. et en plus c’est bon !
  • prenez des huiles «1° pression» à froid, la méthode qui préserve les nutriment, achetez quand vous pouvez, l'huile d'olive en Languedoc ou chercher de l'huile artisanale de sa région .
  • fièrement, faire à la maison, congeler ou offrir : les sauces à salade (dans les petites bouteilles de jus de fruit en verre qui font shaker), les bouillons (à congeler dans des bouteilles plastiques), les confitures, les biscuits secs à offrir ou à troquer...
Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article

Présentation

  • : CESTDIVIN
  • : Goûtez à l’art de vivre du Sud : des produits méditerranéens revisités en recettes faciles à cuisiner et leurs accords avec les vins du Languedoc-Roussillon ; les producteurs, restaurants et rendez-vous gourmands de Montpellier et du Sud, Partez à la découverte de l’audace et de la simplicité de l’Asie et des cuisines du monde avec les carnets de voyage gourmands et du passé avec la cuisine historique. Nourrissez aussi votre esprit avec les chroniques gourmandes ou culturelles...
  • Contact

Recherche

Archives

Liens