Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 18:36

Super simple, on ne fait ni mariner, ni revenir...
Ce qui fait le goût c’est les épices, le safran, les olives violettes et le citron confit  qui se fondent dans une sauce parfumée. J’avoue que ça marche avec du poulet «standard» mais je conseille de prendre un poulet «heureux» si possible !  Une recette pour Stéphanie, qui l’a faite et photographiée, bravo !



http://farm5.static.flickr.com/4006/4420482490_72c20debb2.jpg



pour 6 personnes
préparation : 15 minutes
1h20 heure de cuisson

1 poulet découpé en 6 morceaux par votre boucher (ou 6 cuisses)
2 citrons confits
125g d’olives violettes
2 oignons
3 cs huile d’olive
1 cc de paprika
1 cc de curcuma
1 cc de gingembre
4/5 filaments de safran (ou 1 dosette)
1 sucre
sel poivre
6 tiges de coriandre frais

éplucher les oignons, les émincer finement.
découper les citrons confits en 2, ôter la pulpe et les pépins, émincer l’écorce.
Dans une cocotte, faire chauffer doucement l’huile, ajouter les oignons et les épices sauf le safran.
Faire cuire à feu doux en remuant 15 minutes.
Ajouter le poulet , les olives et le citron confit, saler et poivrer.
ajouter à la préparation,  couvrir, faire cuire à feu très doux 1 heure.
Dans un verre d’eau tiède, faire «fondre» le safran et le sucre.
Ajouter au tajine, cuire encore 20 minutes en surveillant la cuisson , rajouter un peu d’eau si nécessaire : il doit rester un peu de jus épais au fond de la cocotte et le poulet doit être très cuit, il doit presque se «défaire» .
Servir chaud, surmonté des feuilles de coriandre. 
Servir avec du pain «semoule», à acheter en même temps que les citrons confits et les olives dans une épicerie orientale.
Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 20:18
Pour marquer ce jour particulier pour moi... des choses à voir de près qui remontent le moral :

à croquer : un délicieux blog à boire et à manger de Guillaume Long,
des dessins pour "foodista", j'ai découvert par un filet d'anchois, j'ai craqué sur la soupe miso, j'ai salivé sur le voyage en Italie
tout est bon, ne rater pas la chason des oeufs du moment - et en plus c'est vrai,moi j'oublie toujours le bon timing !


a déguster : en remerciant les commentateurs-contributeurs , complément de bonnes adresses pour le vin et internet :
envoyé par la wine-web agnecy vinternet, leur blog pointu sur l'actu 2.0 du vin :
http://blog.vinternet.net.
et leur nouveau reseau du vin, wineeverybody.com

et un blog très intéressant et bilingue sur le vin du Languedoc, qui veut "évangéliser" les vignerons sur le web2.0
love that Languedoc

envers et contre tout...on l'aime notre Languedoc !

Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 18:16

Vinisud, le salon professionnel des vins du Sud, permet non seulement de goûter .. tout ce que l’on veut - ou plutôt tout ce que l’on peut - mais aussi d’assister à des conférences sur le secteur.
Celle organisée par Vinisphère  sur internet, vin et blog était particulièrement intéressante, et confirmait bien  l’impact du web 2.0.
Avec son baromètre des français et du vin,sowine  m’apporte une information réjouissante : le vin et la gastronomie sont les sujets favoris des lecteurs de blog et utilisateurs de forums, et les internautes ont confiance dans les informations qu’ils y trouvent. Effectivement, je vous propose une visite subjective des différents types de sites pour «boire bon» :

Les sites de vente de vin en ligne se sont développés sur différentes thématiques :
 - Languedoc-Roussillon : sudivin et 1907.fr
la solution pratiques pour des vins de producteurs qu’on a parfois du mal à trouver, en région, encore plus hors région.
J’aime l’idée de coffret «découverte» du mois et le prix unique d’envoi chez 1907.com
J’aime la possibilité de panacher les cartons et les «bib» chez sudivin.fr

- Vin bio et naturel ;comme dans la vraie vie ça bouge beaucoup:
Vin-bio-naturel.fr : j’aime bien leur «jauge» des vins rouges et rosés, et leur classement par accord mets et vins, leur formule d’‘abonnement et  leur blog.
Un autre site de vin naturel à sortir bientôt : http://vincheznous.com/

Côté conseil, on ne manque pas de ressources, base de donnés et indicateurs de prix ;
http://www.idealwine.com : une grande base de donnés sur la vente et la cote des vins.
En devenant - gratuitement - membre, on peut..
gérer sa cave, voir la côte des vins que l’on a, les vendre ou être alerté sur les vins que l’on recherche.
http://www.findawine.com/ : un site qui «cherche l’aiguille dans la meule de foin» du web, à savoir, qui rassemble et compile les informations du web, pros et amateurs.
L’idée est géniale, mais lorsque je cherche les vins du Languedoc que j’aime bien,  y compris des connus, qui ont eu des critiques dans terre de Vins, il ne trouve presque rien et ça fait un peu penser aux site de notation de restaurants, qui savent mieux se référencer que  se remplir. On peut miser sur le recherche qui a l’air d’être un fer de lance chez eux, en espérant qu’ils soient touchés par la magie «sud de France».

Côté blogs , 2 gros coups de coeur , qui rassemble une approche pro et un ton «conseils d’amis» :
Vinsurvin : un «producteur de chroniques oenophiles», qui connaît et aime le Languedoc, qui me donne envie d’aller découvrir son coup de coeur comme Domaine Pech des Aspres, Boutenac, cuvée Les Vendangeurs 2008, un corbières composé de 60% de grenache et 40% de syrah, élaboré par Lydie Hiez et Vincent Viannès, et qui vient de sortir son application iphone, je dis bravo  !
Je l’ai rêvé,  il l’a fait : le livre de cave : je photographie l’étiquette et je note mon commentaire  et ça c’est juste une facette de cette application que je vais tester de ce pas !

Egmont Labadie est le spécialiste des bars à vin - il en tient la chronique pour le magazine Terredevins. Avec les zinzins du zinc, on n’est plus jamais en panne d’idée pour trouver «le bar à vin sympa», j’ai testé et approuvé à Paris. Pour le moment, c’est un guide papier qu’il a publié chez Fleurus..

Repost 0
Published by C10VIN - dans Vins divins
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 20:14
Rien de tel qu’un concours de recette à ingrédient imposé pour rentrer dans la boucle des blog de cuisine ! J’ai choisi, pour mon premier, de participer à celui-ci sur le safran, découvert sur le blog passion culinaire, qui regorge de merveilleux gâteaux et de recettes épicées.

Ma création, catégorie salé se base sur un accord de goûts légers et fondus, afin que le safran reste en note finale : la quenelle, peu à la mode mais délicieusement fondante, la pleurote, un champignon au parfum léger, et une touche de parmesan.
Il s'agit de quenelles aux pleurotes, crème de parmesan au safran.

http://farm5.static.flickr.com/4056/4413949093_90c6f7b121.jpg



Pour 3 personnes
préparation :20 minutes
repos : 4 heures minimum
cuisson : 20 minutes

6 quenelles de volaille
200g de pleurotes
1 échalote
2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
20g de beurre
20 cl de crème liquide
50g de parmesan râpé
10 stigmates de safran

Faire chauffer la crème fraîche liquide, ajouter les stigmates de safran.
Laisser reposer au frais, au moins 4 heures pour que le safran infuse.
Préchauffer le four th6.
Peler et émincer l’échalote.
Nettoyer les pleurotes et les émincer.
Dans une sauteuse, faire fondre le beurre.
Faire revenir les échalotes, puis ajouter les pleurotes.
Faire fondre à feu moyen en remuant doucement une dizaine de minutes, puis ajouter la crème épaisse et remuer.
Pendant ce temps, réchauffer la crème au safran, ajouter le parmesan et remuer.
Beurrer un plat à four.
Aligner les quenelles.
Fendre chaque quenelle dans le sens de la longueur, garnir la fente de pleurotes.
Napper l’ensemble de la crème safran-parmesan.
Cuire au four th6 pendant 20 minutes.
Servir à la sortie du four, décoré, si vous le souhaitez, de quelques stigmates de safran.
Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 19:57
2 ans de blog déjà! 
Cuisiner, écrire, photographier, repérer, tester,
inventer, essayer, recommencer..
je me sens devenir "amateur professionnel"...

http://farm3.static.flickr.com/2774/4395868794_87c07bbfc8.jpg
Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 21:32

J’avais déjà eu mal au coeur devant «le combat des régions», M6 continue à me couper l’appétit avec «Top chef», bruyamment lancé hier soir.

Car comme Marc Bretillot, designer culinaire, je pense que «Manger n’est pas une succession d’expertises, mais une expérience globale».
Et je pose cette question : que signifie manger et cuisiner, quand il n’y a pas de plaisir ni à faire ni à goûter ?

La bonne réponse : les démonstrations de cuisine que j’ai vues au cookbook festival, à Paris, le week end dernier. Il y avait des points communs avec Top Chef, dans les conditions : temps limité, matériel inconnu, ingrédients parfois imparfaits, auditoire critique qui regarde - qui ne note pas mais qui peut partir si n’est pas accroché....
il y avait un point majeur de différence : le bonheur de cuisiner des plats qui racontent une histoire et de faire partager cette «expérience globale»...qui laisse peut un souvenir magique. Pour moi ce sera d’avoir vu faire et goûté à une pomme d’amour de foie gras, pomme qui mousse et pomme qui craque faite par un chef du Limousin, en complicité Marc Bretillot, designer culinaire.

La mauvaise réponse : Top chef. M6 fait du M6 en montant le curseur du stress jusqu’au sadisme. Malheureusement, il n’y a pas de scénario et ça ne donne pas un bon thriller.
Je préfére regarder sur Arte «Les enquêtes de l'inspecteur Wallander»  superbe adaptation par la BBC des romans de Henning Mankell, je préfére voir le sang couler que le sentimentalisme dégouliner. Je préfère partir à la recherche d’émission de cuisine qui m’apprennent des choses sur la cuisine, qui me donnent envie d’en faire. Ca existe mais pas sur M6 !
Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 00:00
Cuisiner des châtaignes des Cévennes, c'est consommer localvore quand on vit dans le Sud !
C'est aussi se faire du bien car la châtaigne a tout bon côté santé :riche en minéraux et vitamines, absolument exemple de gluten. Et la châtaigne se décline du matin en céréales, pain et crème, au soir en soupe, pâtes, flan...
Pour trouver une jolie collection de produits à la châtaigne des Cévennes,à Montpellier :
Boutique sentier des Cévennes, 28 rue Paul Brousse 34000 Montpellier
tel : 04 67 56 39 64 - ouvert du mardi au samedi

Pour tout savoir sur la châtaigne des Cévennes.... où que l'on soit :
http://chataigne-cevennes.org/templates/chataigne/images/logo.gif

La farine de châtaigne est particulière à cuisiner en pâtisserie, probablement en raison de son absence de gluten.
C'est pourquoi j'ai commencé par ces deux recettes qui sont des classiques desserts gourmands d'hiver
 - et qui fonctionnement très bien aussi au petit déjeuner :

Crèpes à la farine de châtaigne

8-10 crèpes
préparation : 5 minnutes
cuisson : 20 minutes

65g de farine de châtaigne
65g de farine de blé
2 oeufs
25 cl de lait (entier de préférence)
1 pincée de sel

Mélanger les 2 farines, le sel
Comme dans la chanson.. faire un puit, y casser les oeufs
Melanger, ajouter la moitié du lait, mélanger
Finir en délayant avec le reste du lait pour une pâte fluide
Cuire à la poèle à crèpe jusqu'à une jolie couleur chataigne !
C'est délicieux avec du caramel liquide.


Flan à la châtaigne

d'après les "vieilles recettes du Languedoc", d'André Soulier aux Presses du Languedoc

4 personnes
préparation : 10 minutes
cuisson : 40 minutes

100g de farine de châtaigne
75g de sucre
2 oeufs
50 cl de lait (entier de préférence)
6 cl de caramel liquide (ou 10 morceaux de sucre pour le faire maison)

Préchaufer le four th6
Napper le moule de caramel
Faire chauffer le lait et le sucre
Délayer la farine avec 1 verre de lait, puis ajouter le reste du lait
Cuire en remuant jusqu'à légère ébulition piuis arrêter le feu
Battre les oeufs et ajouter au mélange en remuant bien
Cuire au four, au bain-marie, th 6, 40 minutes
A démouler à froid






Repost 0
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 22:46
Avec cet ingrédient magique qu'est la feuille de brick, on peut réaliser des merveilles en cuisine orientale, dont les vedettes sont la brick au thon tunisien et la pastilla marocaine.
Mais on peut s'amuser à les sortir de leur contexte pour les transformer en croustillant nem sucré ou pastilla du Sud Ouest, comme je l'ai fait le week end dernier.

La feuille de brick se trouve dans toutes les épiceries orientales pour un prix modique, accompagnée sur l'emballage des instructions de pliage pour les débutants ! Badigeonné au pinceau de beurre fondu ou d'huile d'olive ou.. de gras de canard, elle joue le rôle avec brio de la pâte feuilletée, en plus léger, plus rapide et plus simple d'emploi.

http://www.secrets-de-filles.fr/wp-content/uploads/feuilles-de-brick.jpg



Mes 2 recettes qui suivent peuvent être faites par des enfants , et j'attends les photos de ceux.. qui attendaient ces recettes !

Nems chocolat blanc-framboise
pour 4 personnes (2 pièces par personne)
préparation: 10 minutes, cuisson : 15 minutes

8 feuilles de brick
16 carrés de chocolat blanc
32 framboises congelées
1 oeuf battu avec une c.s de lait (2 c.s  d'huile d'olive à la vanille)
1 cuillère à soupe de sucre glace
16 cures dent en bois (trempés dans l'eau 10 minutes avant)

préchauffer le four th7
Découper les feuilles de brick en 2, les décoller du papier
Sur chaque demi-feuille, disposer 2 carrés de chocolat et 4 framboises
Rouler en nem et fermer d'un cure-dent
Badigeonner au pinceau avec l'oeuf battu (ou l'huile d'olive)
Passer 15 mn au four
Saupoudrer de sucre glace à la sortie et servir tiède.

Pastilla au confit de canard et foie gras
inspiré d'une recette de Meryem CHerkaoui, chef de la Maison du Gourmet à Casablanca

pour 4 personnes
préparation : 30 minutes, cuisson 10 minutes

8 feuilles de brick
2 cuisses de canard confit
8 cuillères à soupe de gras de canard tiède (du confit)
120g de foie gras mi-cuit
200g de julienne de légumes surgelée (Picard) ou faite maison carottes, poireaux, céleri rave, courgette
2 gros oignons émincés
sel-poivre

Préchauffer le four à 200°
Enlever la peau et émincer le confit de canard
Faire fondre les oignons à feu doux dans 1 cuillère à soupe de gras de canard, quelques minutes jusuqu'à ce qu'ils soient transparents, saler, poivrer, réserver
Faire fondre la julienne de légumes feu doux dans 1 cuillère à soupe de gras de canard, quelques minutes, saler, poivrer, réserver
Découper le foie gras en 4 tranches
Au fond d'un moule à manqué, badigeonner au pinceau de graisse de canard, poser un feuille au centre, puis 5 feuilles sur les côtés qui se chevauchent, comme des pétales de fleur, en badigeonnant à chaque fois de graisse de canard
Déposer les 4 tranches de feoie gras, étaller la julienne de légume, le confit de canard émincé, les oignons
Tasser délicatement la préparation, recouvrir d'une feuille de brick que l'on tasse sur les côtés, replier les "pétales" de brick et recouvrir de la dernière feuille que l'on "remborde" sur les côtés du moule
Badigeonner de gras de canard, mettre 10 minutes à four chaud, démouler en renversant et servir.

La pastilla peut se préparer à l'avance, se garder au frais avec un couvercel qui "tasse", et se cuire juste avant de servir.




 .

Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 23:33
Une vitrine de fête de Bangkok pour souhaiter une bonne nouvelle année du tigre !
Côté cuisine, c'est le moment d'aller dans les supermerchés et traiteurs asiatiques ou regarder le blog "destination chine" pour voir les vidéo sur les raviolis fait maison !

http://farm3.static.flickr.com/2778/4344755508_4f2d7f3fa5.jpg

Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 22:38
Du 12 au 15 février, va se tenir le premier "Paris Cookbook Festival".

Rendez-vous international culturel et gourmand des éditeurs de livres de cuisine et de vin. 40 nationalités. Un tour du monde des palais ! Shows, conférences, rencontres, remises de prix vont se succéder.


Salon ouvert au grand public les samedi 13 et dimanche 14 février.

Vous pouvez me retrouver pour "la vie en vert" , cookbook award France du livre végétarien 2008,
sur le stand de la librairie "le merle moqueur", le 12 et 13 février.

Le CENTQUATRE 
104 rue d'Aubervilliers / 5 rue Curial Wally Montay - 75019 Paris 

T. +33 1 45 61 09 01 . M. + 33 6 87 23 66 29


Entrée 8 € , tous les jours de 9h30 à 18h30, sauf lundi 17h
Repost 0

Présentation

  • : CESTDIVIN
  • : Goûtez à l’art de vivre du Sud : des produits méditerranéens revisités en recettes faciles à cuisiner et leurs accords avec les vins du Languedoc-Roussillon ; les producteurs, restaurants et rendez-vous gourmands de Montpellier et du Sud, Partez à la découverte de l’audace et de la simplicité de l’Asie et des cuisines du monde avec les carnets de voyage gourmands et du passé avec la cuisine historique. Nourrissez aussi votre esprit avec les chroniques gourmandes ou culturelles...
  • Contact

Recherche

Archives

Liens