Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 18:17
Petite recette super simple pour saluer un nouveau blog de filles pour les filles de Montpellier :
on n'est pas des quiches  !
Il s'annonce délicieux, du titre à la photo d'en tête jusqu'aux aux bonnes adresses de copines qu'on découvre avec jubilation !

on est pas des quiches....mais on sait en faire pour des apéritifs faciles  !
Principe de base pour se faciliter la vie : se procurer un petit moule à tarte tefal rigide pour 12 petites tartes qui se trouve presque partout !

Ensuite, la solution des paresseuses - qui marche très bien - est la pâte à tarte toute prête toute étalée (personnellement j’aime bien la pâte brisée Marie).
Avec un rond de pâte à tarte, on fait 2 plaques de tartelettes en réunissant les chutes de pâte à la fin en boule que l’on re-étale et re-découpe .
Toutes les recettes cuisent 10-15 minutes , thermostat 6, à surveiller Il faut juste que le moule refroidisse un peu avant de refaire une nouvelle fournée.
Au total l'affaire se boucle en 30 minutes  !

Avec un verre style verre à moutarde, découper des petits ronds, c'est enfantin.
En tapisser les alvéoles en faisant chauffer le four th 7.

Préparer les garnitures (proportion pour 2 fournées environ).
Base d'appareil salée  : 2 oeufs battus + 1 moyen pot de crème fraîche épaisse classique + 1 pincée de sel et 1 tour de moulin à poivre.


Et là, c'est le moment d'être créative :
quiche classique  : petits dés de jambon et gruyère râpé
quiche au saumon : saumon fumé découpé en fines lamelles et aneth (déshydraté rayon épice)
quiche au chèvre : 1 pot de chèvre frais (style Chavroux) à la place de la crème + olives noires dénoyautées hachées +thym
quiche italienne : mini dés de mozarella, lanières de tomate séchée, basilic ciselé et un touche d'huile d'olive

mélanger, verser 1 cuillère à soupe par tartelette, mettre au four 10-15 minutes.
Surveiller jusqu'à que ce ça soit gonflé et doré et servir tiède.

Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 10:59
Le mois de mai est rempli de manifestations sur le vin en Languedoc.
Le temps s'y prète à merveille et les vignes à cette saison sont si belles à voir avec les feuilles vert vif.

2 jolies idées pour le week end qui arrive :

"Le printemps des vins et du terroir",Vérivin
samedi 9 mai à Campagne (34) à 5 km de Sommières
"déguster avec modération, mais surtout avec délectation"
8 caveaux de la région proposent une dégustation terroir,
des animations (cours d'ânes, toros et penas)
et restauration le soir (brasucade, huitres, grillades)..
(5€ le verre + 8 tickets de dégustation)

un dimanche à la campagne , Le premier événement organisé par
l’association "Balades Gourmandes et Vigneronnes en Pic Saint-Loup".
dimanche 10 mai à Valflaunès (34)  au chateau Valcyre-Gaffinel
A partir de 10 heures, ballades dans les vignes, visite et ateliers
puis déjeuner sur l'herbe tiré du sac, dégustation de crus et produits du terroir
(10€ d'inscription)

Repost 0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 20:31

L'endroit le plus proche de Montpellier pour manger vraiment comme en Italie, c'est Sète !
Nombre de sétois ont du sang italien, si vous passez un soir de match de foot France-Italie, vous voyez de suite pour qui bat leur coeur !
Côté cuisine aussi, on retrouve l'Italie dans l'assiète. Mes deux adresses "buenissima" :

Portifino Pizzeria
1 rue POns de l'Hérault - Sète
tel : 04 67 74 37 65
Juste sur le côté du théâtre, probablement les meilleures pizzas que j'ai mangé hors d'Italie, et les plats de la carte vallent  aussi le détour.

Chez Gino, gélateria del corso
10 promenade JB Marty - Sète
tel ; 04 67 74 27 37
Au dessus du port sous les arcades, des pâtes et glaces maison mais aussi des plats du jour avec des savoureuses recettes de cuisine de famille, à conclure avec un limoncello l

Repost 0
Published by C10VIN - dans Belles tables
commenter cet article
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 09:48

Cette année, je n'ai pas cherché les oeufs... mais les gâteaux pour Pâques !

En fait j'ai trouvé les deux : oeufs durs colorés nichés dans une
tresse briochée aux amandes à Berlin , en Allemagne,

http://farm4.static.flickr.com/3274/3550081024_de193cbbd8.jpg


gâteau de Pâques napolitain appellé pizza di grano, (goûté chez Gino à Sète),
un fond de pâte brisée rempli d'un délicieux mélange de crème pâtissère à la fleur d'oranger, morceaux d'oranges confites et grains de blé (grano).

 

 
Repost 0
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 20:51

Pour tout ceux qui ont dû écureuil dans une autre vie, pour les amis allergiques au gluten et pour les gourmands tout simplement, un retranscription d’un délicieux souvenir du piémont, découvert au petit déjeuner du Boston Art Hôtel à Turin, identifié comme une recette traditionnelle du Piémont, adapté pour le meilleur équilibre goût, moelleux et sucre et une facilité enfantine !


pour 6 personnes
préparation 15 minutes, cuisson 40 minutes

  • 50g de beurre
  • 2 gros oeufs
  • 120g de sucre roux
  • 200g de noisettes entières
Préchauffer le four à 180°
Laisser le beurre ramollir à température ambiante,
Mélanger avec le sucre jusqu’à consistance crémeuse,
Ajouter les jaunes d’oeuf et bien mélanger jusqu’à une couleur jaune pâle,
Passer les noisettes au robot pour une poudre grossière
Monter les blancs en neige ferme
Ajouter les noisettes au mélange,
Incorporer délicatement les blancs d’oeuf,
Verser le mélange obtenu dans un moule à cake beurré,
Cuire à 180° 40 mn,
Laisser refroidir avant de déguster pour pouvoir mieux découper.
Repost 0
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 00:02

Souvenirs de dimanche de Pâques d’enfance en Auvergne : en rentrant de la messe, les cloches sont passées et ont caché des oeufs dans le jardin, entre les premières tulipes et jonquilles .

Immuablement le repas de fête comprend les premières asperges et un gigot. Voici  la traditionnelle, rituelle et délicieuse recette du gigot pommes boulangères, qui a marqué mes dimanches d’enfance, recette vérifiée dans la bible de la cuisinière auvergnate «Margaridou, journal et recettes d’une cuisinière au pays d’Auvergne», de suzanne Robaglia, éditions créer à Nonette.

Pour 6-8 personnes
temps de cuisson ; total 1 heure (15 minutes de pommes de terre et 15 minutes par livre de gigot)
et repos : 10 minutes
  •  gigot d’au moins trois livres
  • 1,5 kg de pommes de terre à chair blanche
  • 25g de beurre
  • 3 gousses d’ail
  • thym, laurier,
  • sel, poivre

Sortir le gigot une heure avant, piquer de 3 gousses d’ail.
Laver et peler les pommes de terre, puis découper en tranches fines
Dans un plat en terre, beurrer le fond, mettre un peu de thym et laurier, puis les tranches de pommes de terre, alternées de thym et de quelques feuilles de laurier, saler et poivrer.
Verser 3 louches d’eau sur les pommes de terre et mettre au four four th7-8.
Lorsque l’eau dans les pommes de terre bouillonne (environ 20 minutes après), poser le gigot sur les pommes de terre, éparpiller un peu de thym dessus.
Laisser cuire th 7-8 15 minutes, puis baisser le thermostat à 6-7.
Laisser cuire 30 minutes de plus pour un gigot de trois livres (et 15 minutes de plus par livre de gigot supplémentaire).
Laisser reposer 10 minutes au four avant de servir.
Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 23:37
En direct des Etats-Unis , le «consommer local» fait un grand retour  ! Le localvore se nourrir d’aliments produits dans un rayon de 100 miles (soit 160km) autour de son lieu de résidence. Concrètement, cela veut dire des aliments de saison, pas forcement bio mais probablement  produits à échelle raisonnable, et qui n’ont pas pollué la planète avant d'atterrir dans l'assiette, c’est plutôt bien !

Pour la valeur d’exemple, Michèle Ohama a lancé le potager bio de la Maison Blanche, bèche en main . En France, c’était une idée en vogue..sous l’ancien régime, au potager du roi à Versailles. La Quitinie avait crée ce potager pour fournir la table de Louis XIV en délicieux fruits et légumes. J’attends maintenant de voir un potager à l’Elysée !

 Devenir localvore en Languedoc, yes we can : la vigne et les olives, les fruits et les légumes, les poissons, la viande et les fromages de brebis et de chèvre, on a - presque tout - à presque - portée de main.

Concrètement, mieux vaut faire ses achats chez sur les marchés ou des primeurs qu’au supermarché, ou s’abonner aux livraisons de fruits, de légumes ou de produits alimentaires, chez terroir direct par exemple  (livraison sur Montpellier, Nimes et Sommière) et rechercher les producteurs qui vendent en direct.


Mes achats "localvore" , au marché du 1° jour de printemps :
des salades sauvages, des radis, des pousses de brocolis, les premières asperges.

Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 18:04
L’idée est que ça soit glamour, étonnant, unique et ludique, pour un goûter d’anniversaire avec les copains!

Pour réaliser "maison" des éblouissantes créations de gâteau d'anniversaire pour enfants, voici la marche à suivre !
Comme il semble que les bonbons aient un pouvoir d’attraction irrésistible, restons simples sur les gâteaux.
On peut faire à la maison (les classiques : gâteau au yaourt, marbré au chocolat, gâteau roulé), ou acheter pour les plus compliqués nécessaires à la décoration . Il faut rassembler les éléments décoratifs indispensables,une chasse aux trésors à prévoir à l’avance. C'est essentiel au charme du résultat final ! Enfin, il faut prévoir glaçage et chocolat fondu pour la «maçonnerie» .
Je vous propose une version garçon et une version fille !


château fort pour garçon : explication par une grande pro du gâteau d’anniversaire hors norme :
Pour les murs je me suis pas pris la tête j'ai acheté des cakes style"savane chocolat ou nature comme tu veux, j'ai fait 2 roulés en guise de donjons surmontés de cornets de glace. les créneaux ce sont de gaufres coupé une case sur 2 , des cigares en guise de canons. j'ai fait pour m'amuser une rivière avec du papier bleu et des bonbons bleus et puis des serpents bonbons. les gâteaux sur les tours viennent du supermarché alors j'étais en court d'idée...voilà le reste c'est du temps et de la patience...






Et la mienne de la maison pet-shop pour fille
ingrédient clef : un mignon pet-shop : la seule chose qui ne se mange pas !
Sur une plaque de polystyrène, fixer un sol de crêpe avec des cures dents.
Pour la maison, faire 2 gâteaux au yaourt, découpés avec un grand couteau en gros cube  et  en 2 triangles pour le toit.
Les fenêtres sont en gaufrette, le toit en paille d’or, la cheminée en mini bounty, la porte en  carré de chocolat, le tout assemblé en glaçage blanc.
Le chemin est en vermicelle coloré collé au glaçage, bordé de mini meringues.


Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 21:34
sur France Bleu Hérault le 31 mars à 10h40,
écoutez Armand Layachi , le chef du jardin des pâtes et professeur de cuisine  notamment à Agropolis Museum,
 vous parler des fraises et du symbole qu'elles représentent dans ce moment de CRISE !!!

Une autre chronique de France Info  que j'aime bien, c'est 'à toutes saveurs" de Laurent Mariotte, pratique et peine d'idées.
Et n'oubliez pas la web radio du goût, une mine d'informations, de recettes et de culture !
Repost 0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 21:52
Merci Mr Apfeldorfer  : votre dernier livre met en appétit de bonnes choses et nourrit de saines pensées : zéro culpabilité, 100% de responsabilité pour du plaisir durable. 


C’est un déclic de comprendre qu’en étant en paix avec son alimentation, on sera en paix avec sa forme et ses formes.
En renouant avec quelques principes clés : écouter son corps et ses messages (satiété ou envies), apprécier chaque nourriture en lui donnant toute sa valeur et sa dimension (convivialité, culture, découverte, symbolique), avoir confiance en la qualité globale des produits dont nous disposons aujourd’hui, et privilégiant les produits simples et goûteux.
Un exemple : penser alimentation globale équilibrée (à l’échelle d’une semaine par exemple) au lieu de chaque “repas complet et équilibré”.
“si vous mangez en vous fiant à vos sensations alimentaires, en respectant vos appétences, votre alimentation s’équilibrera au bout de quelques temps sur un mode spontané, sans que vous ayez à forcer votre nature”.

Pour atteindre ce “manger harmonieux”, il faut avoir conscience de son corps, quelques bases de nutrition, un regard nouveau sur son comportement alimentaire. C’est là qu’intervient le métier de psychiatre et psychothérapeute, alimenté par 30 ans d’étude des troubles du comportement alimentaire et des problèmes pondéraux. Gérard Apfledorfer en retire des propositions pratiques pour se sortir de ses dérèglements alimentaires.
Son regard acéré mais bienveillant va vraiment loin mais recarde aussi sur des choses simples (pour soi, pour les enfants)...
“MANGEZ EN PAIX” rentre dans la précieuse famille des livres qui font du bien... tout court, qu’on garde entre “lattrape coeur” et un livre sur le feng-shui, par exemple.

Mangez en paix, de Gérard Apfeldorfer, éditions Odile Jacob
Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article

Présentation

  • : CESTDIVIN
  • : Goûtez à l’art de vivre du Sud : des produits méditerranéens revisités en recettes faciles à cuisiner et leurs accords avec les vins du Languedoc-Roussillon ; les producteurs, restaurants et rendez-vous gourmands de Montpellier et du Sud, Partez à la découverte de l’audace et de la simplicité de l’Asie et des cuisines du monde avec les carnets de voyage gourmands et du passé avec la cuisine historique. Nourrissez aussi votre esprit avec les chroniques gourmandes ou culturelles...
  • Contact

Recherche

Archives

Liens