Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 18:48
Un soir d’été, pour un repas un peu plus sophistiqué, voici deux astucieuses idées de dessert, impossibles à rater mais délicieuses et originales, inspiration anglaise (eton mess) et provenance directe d’Italie.
Meringues-mix
2 grosses meringues (du boulanger)
1 gros pot de yaourt à la vanille (ou mangue, ou citron)
1 livre d’abricots murs
Laver les abricots, ôter le noyau, découper en 3.
Mélanger les abricots au yaourt.
Garder au frais.
Au moment de servir, surmonter de meringue écrasée.

Ce dessert peut aussi bien être servi en verre individuel qu’en grand saladier.
On peut moduler les parfums de yaourt (mangue, ou citron) et les fruits (pèches...).
Le résultat frais, fruité et craquant est très agréable.


affogato al caffé
Une boule de glace vanille dans un verre, un expresso versé chaud dessus.
ce café “noyé” semble curieusement inconnu en France, en tout cas dans le restaurant italien à Sète où je déjeunais avec Françoise.
Il a, par contre,  été repéré en Italie et en Espagne comme un grand classique.




   
 


Repost 0
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 21:01
C'est l'été, le temps des apéros, des copains et du rosé !
Avec 30° à l'ombre, c'est le choix évident... quoi que, la surprise de la fin, un rouge atypique est une option parfaite aussi.
Des rosés du Languedoc à découvrir  :
dans le Terre de Vins  dans les vins de l'été à moins de 6€,
aux Estivales sur l'esplanade, du 4 juillet au 2 septembre, tous les vendredis de 18h30 à 0h30 (si vous ne craignez pas la foule)
chez les cavistes qui on la bonne idée d'ouvrir tard et de garder quelques bouteilles au frais !
5 vins WIZZ   et les cavistes où les trouver à Montpellier.
.



Mas du figuier - gourmandise

Un rosé fruité avec une bonne acidité.
Un côté plus minéral que “sweet”, contrairement à ce que laisse présager le nom.
Agréable à  consommer très frais à l’apéritif.
 


Mas de la Barbene - Véronique

Un étiquette haute couture pour ce rosé vif, aux arômes de fleurs blanches et aux notes de zeste.
Il provient d’un magnifique domaine sur les coteaux nîmois.
Il peut aussi assurer un apéritif ou arriver en finesse sur des poissons, calamars.



 
 Domaine de la Croix Belle - caringole

Un rosé fruité, chaleureux et gras qui évoque la fraise écrasée et la pelure d’orange.
Un bon choix de repas, à oser avec des plats épicés, piquants,pour tenir tête au piment d’Espelette par exemple.

Ces trois rosé proviennent de la cave "la courte échelle",
 7 rue Proudhon 34090 MONTPELLIER - quartier Beaux Arts
 tel : 04 67 10 85 27
 

Domaine de Castelnau

Le rosé de cinsault


Un peu de ténacité pour dénicher ce coup de coeur-Hérault de Terre de Vins, une belle récompense avec ce rosé de rêve : "robe délicate, à peine teintée, nez intense...bouquet floral, attaque pointue, un vin délicieux et enchanteur"... Si on ajoute un prix imbattable, 3,90€, on croit rêver !
 
Ce rosé est à la cave "Une et mille Bouteilles" et nulle part ailleurs en ville !
240 avenue du Père Soulas (en bas, après le croisement avec Las Sorbes) 34000 Montpellier
tel : 04 67 87 21 63


Une surprise, un rouge d'été 

le "vin de table" de Catherine Bernard

un vin rouge clair, de petit degré,  que l’on boit rafraîchi en été, un cinsault simple et élégant, comme son étiquette. Il accompagne avec bonheur la cuisine d'été et comble les envies de rouge léger. Ce vin ferait penser au pays de Loire d'où elle vient. Cette vigneronne à l'orientation vin naturel a réussi  un rouge clairement bon !
 

  Le "vin de table" se trouve au "Vin Noir",
mon caviste favori  s'est réinstallé dans de nouveaux locaux à Figuerolles
5 pl Bouschet de Bernard 34070 MONTPELLIER
tel : 04 67 06 54 92
   

 
Repost 0
Published by C10VIN - dans Vins divins
commenter cet article
6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 18:00
Une question très "Août à Montpellier" : trouver un bon restaurant à la plage ! Cadre, accueil, cuisine et prix, un cocktail d'été souvent raté en bord de mer. Mais le "J" à Carnon se distingue en bien.



Ce restaurant est ouvert à l'année, merveilleusement situé avec vue sur l'air de jeu pour les parents, facile d'accès puisque le parking du port est juste à côté.
Couleurs pop à l'extérieur, lounge tamisée à l'intérieur, le cadre est réussi, "tendance" à point calme (pas de musique, sauf les fins de semaine avec DJ pour ceux qui aiment).
L'accueil est agréable et la carte donne une première bonne impression, produits d'ici, poissons et viande (toro), dans une cuisine méditerranée moderne.
Un bon point pour les gressins-tapennade à grignoter en attendant, et les petits pains maisons chaud.
Ce jour-la, la pêche est maigre et nombre de poissons manquent - mais bon, tout est frais et les loups et dorades restantes étaient délicieuses et cuites à point.
Le test du tartare était aussi convainquant : bien assaisonné, sur blinis de maïs et surmonté d'une salade d'herbes fraîches.
Les habitués apprécient aussi les grandes salades-repas, les fromages gratinés au four, les seiches au piment et craquent pour les desserts sophistiqués.
Les plats, cuisinés et bien présentés,ont des tarifs raisonnables pour ce type de restaurant : salade repas à 13,50€, viande ou poisson de 18 à 25€, entrée de 8 à 12,50€, accompagné d'une carte de vins de la région à partir de 15€.
Malgré le menu enfant arrivé bien après tous les plats des adultes, on restera sur une bonne impression et l'idée d'y retourner, pourquoi pas, après la saison estivale ?
 

Formule plat- entrée ou dessert  à 15,50€ midi/24,50€ le soir, , entrée-plat-dessert à 19,50€ midi/30,50€ le soir.,

Restaurant le J - http://www.le-j.com
av.Grassion Cibrand

34280 Carnon

Réservations 04.67.50.34.99
 

Ouvert tous les jours midi et soir -  terrasse ouverte à l'année !!
Repost 0
Published by C10VIN - dans Belles tables
commenter cet article
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 20:56
J’ai trouvé mon coup de coeur des terrasses d’été à Montpellier ! 
chez Jean, sur la place.


Le Coriandre a pris ses quartiers d’été place François Jaume, tables à l’ombre des micocouliers devant la fresque.
 La plancha et le wok en plein air donnent un petit air de rue de Bangkok, et on retrouve le meilleur de cuisine asiatique revisitée : sushi, sashimi, wok et brochettes.

C’est beau, bon, léger, bio et frais, à des prix à souligner pour une terrasse d’été à Montpellier ; une formule à 9,50€ à midi (plat / entrée ou dessert), des plats le soir à 10-12€, une carte de vin de la région de 12 à 30€.

Ajoutez un service adorable, des glaçons à la demande (rationnés sur nombre d’autres terrasses de restaurants montpelliérains), une clientèle sympathique, et une ouverture du lundi au samedi de 9 heures du matin au soir, du petit déjeuner-revue de presse à l’apéro musical, on ne peut que demander... qu’ils ouvrent le dimanche !

Il faut en profiter cet été, d’autant plus que cette place et ses arbres seraient en péril de réaménagement, alors que la seule chose que l’on pense en partant, c’est que... ça reste inchangé, et bravo à Jean et son équipe.

chez Jean sur la place
place François Mirouze
Montpellier
Tel  : 06 12 57 16 84
du lundi au samedi, dès 9h


Repost 0
Published by C10VIN - dans Belles tables
commenter cet article
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 19:43
Le 14 juilet où presque était un jour merveilleux pour un pique-nique au bord de l'eau, au bord de l'Hérault, dans un endroit secret qui se mérite après un jeu de piste.
Mais quelle récompense : la rivière qui coule, un ombre délicieuse, à côté d'un improbable bar à canoë, pour un  déjeuner sur l'herbe ou les cailloux jouent le rôle de l'herbe !
Le vert était au dessus de nous (les feuilles des arbres), et dans les assiètes, et le rose dans les verres.
En voici 2 recettes, inspiration italienne, qui ont tenu la vedette à côté d'un pain de 10 livres.



Salade de pâte à l'italienne  de Valérie, en bas à droite sur la photo
Cuire al dente des pâtes courtes, style toupie ou coquillage dans une grande quantité d'eau bouillante salée.
Égoutter et laisser refroidir.
Ajouter : tomates cerises coupées en 2, roquette, pignons, copeaux de parmesan et de coppa.
Ajouter : juste de l'huile d'olive, de la très bonne
Peut attendre à température ambiante et voyager en tupperware.

polpettine et sauce brousse aux herbes de Nathalie en haut à droite sur la photo
des mini- boulettes de la taille d'une mirabelle de :
500g de veau haché, 50g de mie de pain trempée,1 cuillère à soupe de sauge,1 cuillère à soupe de persil haché,  50g de parmesan, 1 oeuf, sel, poivre et muscade râpé.
Farinez les boulettes, faire cuire à la poele 4-5 minutes en retournant souvent.
La sauce à tremper :
brousse de brebis et herbes hachées (roquette, basilic, un peu de menthe ou la cueillette du jardin).

Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 16:41
Plutôt que voir le défilé, le 14 juillet se prêtait parfaitement à un repas entre amis.
 Pour cette journée de fête, j’ai transformé un cheese-cake en drapeau comestible, adouci par quelques fleurs !
Cette idée peut se décliner facilement pour d’autres occasions, puisqu’il ne s’agit que de décoration.
La recette de ce cheese-cake est légère et fraîche, la seule astuce est l’outil indispensable  : un moule à manqué fond amovible.
Pour 6 personnes.





cheese-cake en drapeau
préparation 20 minutes, cuisson 40 minutes, puis au moins 1 heure de frais

  • 100g de spéculos (ou autres biscuits simples)
  • 50g de beurre
  • 500g de fromage blanc en faisselle
  • 4 petits suisses à 20% de matière grasse
  • 100g de sucre en poudre
  • 2 oeufs
  • 1 petite barquette de framboises
  • 1 petite barquette de myrtilles
  • 2 cuillères à soupe de gelée de fruits rouges
  • 2 cuillères à soupe de sucre glace
préchauffer le four th5.
Mettre les biscuits dans un sac plastique et les écraser grossièrement au rouleau à pâtisserie.
Faire fondre le beurre à feu doux, le mélanger dans un bol avec les biscuits écrasés et tasser à la main au fond du moule.
Faire bien égoutter la faisselle.
Fouetter les jaunes d’oeuf avec le sucre, ajouter les petits suisse et la faisselle, bien mélanger jusqu’à une crème lisse.
Monter les blancs en neige.
Incorporer délicatement les blancs au mélange.
Verser sur le fond de biscuits.
Cuire th5 pendant 40 minutes, puis laisser refroidir.
Mettre au frais.
Au moment de servir, ôter le tour du moule à manqué (pas le fond pour éviter les risques de désintégration.. de toute façon, on ne le voit pas !)
Faire fondre à feu doux la gelée.
Délimiter 3 bandes égales sur le gâteau  : les rayures du drapeau (on peut utiliser une baguette ou une brochette en bambou comme règle,on la pose délicatement et on l’enlèvera à la fin).
Passer la gelée au pinceau sur les 2 bandes extérieurs.
Disposer délicatement les framboises d’un côté, les myrtilles de l’autre.
Protéger précisément ces 2 bandes avec un papier sulfurisé avant de saupoudrer à travers une passoire, le sucre glace sur la bande du milieu.
Ôter papier sulfurisé et baguette de démarcation avant de servir.
Repost 0
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 23:09
Toutes ces recettes sont des variations sur une base : tomates, huile d’olive et sel.
La cuisine ressemble en cela à la musique, qu’avec un thème de trois notes, on peut composer une infinité  de variations.
J’ai interprété mes tomates  d’été en 5 variations pour 4 convives :
3 classiques, dans le style italien - catalan,
2 plus rares, testées avec succès et presque aussi simples à faire que les précédentes.


variations italienne et catalane
tomates,  anchois marinés, oeufs durs de cailles
tomates, mozarella de bufflone, basilic frais ciselé
tomates, mini-mozarella, olives noires et câpres




variation tunisienne, slata tidda

couper très finement :

1  poivron vert (poivron corne de préférence), 3 tomates épépinées,
2 oignons frais, un demi concombre pelé,
 la pulpe d’un citron, 1 cuillère à café de persil haché et 1 cuillère à café de menthe hachée.
Mélanger délicatement, ajouter 3 cuillères à soupe  d’huile d’olive.
Garder au frais jusqu’au moment de servir.




variation toscane , panzanella

Faire tremper 400g de pain dur (complet ou rustique) dans l’eau froide 5 minutes.
Bien le presser pour ôter l’eau, le déchirer à la main en petits morceaux.
Peler et émincer un petit concombre et 2 petits oignons rouges.
Épépiner 4 tomates et les couper en quartiers.
Mélanger délicatement dans un saladier pain, concombre, oignons et les 3/4 des tomates.
Ajouter une poignée de basilic ciselé, 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, du sel et du poivre.
Garder au frais.
Au moment de servir, ajouter 3 cuillères à soupe de vinaigre de vin rouge, un peu d’huile d’olive.
Mélanger et garnir des quartiers de tomate restants et de feuilles de basilic.

Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 15:10

Cuisine et vin sincères, souligne ce restaurant qui s’est joliment installé dans une ancienne grange aux Matelles, ou cuisine « carnet de voyages » et carte de vin « coup de cœur du Languedoc » se complètent bien.



Le cadre a presque un air new yorkais, avec des toiles dans un joli volume aux murs de pierre et une terrasse prometteuse pour l’été.
Il faut un peu de temps pour faire son choix dans cette belle carte de vins, et dans une carte qui pratique navigue entre thaï, japonais, gingembre et coriandre, réservant aussi une place aux classiques tartare, cote de bœuf, agneau ou pélardons. La salle se remplie de clients qui semblent revenir avec plaisir et l’accueil agréable s’y prête.
 Aussi, on teste un petit flan de crabe qui rappelle le crab cake américain et une salade de bœuf thaï, les arômes de là bas,  en nettement moins épicés. Si le magret de canard au lime sweet sauce est à mon goût un trop peu sweet et pas assez chaud, et ses frites suscitent des réactions opposées mais on été finies au final, l’émincé de poulet en feuille de bananier est délicieux et vaut les meilleurs goûtés en Asie.
 Pas le temps de tester les desserts, plutôt tradition française, mais ça vaut le coup d’explorer d’autres plats dans cette carte qui pose un pied au Pic saint loup, l’autre en Asie.

Formule plat- entrée ou dessert  à 21€, entrée-plat-dessert à 25€,
entrée 6-7€, dessert, 6-7€, plats 16-18€, vins au verre et large carte régionale
Le Pic Saint Loup
176 route de Montpellier
34270 Les Matelles
tel  : 04 67 84 35 18
Repost 0
Published by C10VIN - dans Belles tables
commenter cet article
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 14:51
Alors que les sushi bar fleurissent  à Montpellier à tous les coins de rue, que peut on espérer d'un restaurant japonais de plus ?  Une illustration de ce que dit Tanizaki Junichirô dans "l'éloge de l'ombre" : La cuisine japonaise, a-t-on pu dire, n'est pas quelque chose qui se mange, mais qui se regarde ; ...je serais tenté de dire, qui se regarde et, mieux, qui se médite !"



D’abord ce restaurant évoque un certain Japon, parce qu’il est discret, dans une rue derrière la comédie, subtil à l’intérieur, avec son  chemin de cailloux conduisant aux tables basse à l’étage, une musique japonaise juste perceptible, un petit chien tibétain (de passeport japonais) qui se ballade entre les tables, une jolie vaisselle en terre artisanale, que de touches de finesses qui se distinguent de l’exotisme ou du tapageur.

Mais au delà de l'apparence, c’est un chef japonais en cuisine (qui faisait de la cuisine française à Tokyo et qui a déjà une estimable carrière en cuisine), et sa femme croato-hollandaise en salle qui proposent une cuisine pour amoureux du Japon.
Aussi, on peut goûter à ce semble être les plats de fête de la cuisine de famille au Japon, bien plus que des sushi – et déjà les sushis ne sont pas comme partout, déclinant, suivant les arrivages des saveurs plus rares : coquilles saint jacques, œuf de maquereau,  rouget, dans une très jolie présentation…Mais les autres plats sur la carte ressemblent aux recettes de mon livre rapporté du japon « japanese homestyle cooking », et la somptueuse soupe  de pâte et tempura (aubergine, shiitake, calamar), pâtes udon fondantes et bouillon parfumé m’évoquent le délicieux film « tampopo », narrant la quête de la soupe aux pâtes parfaites.
Cette cuisine subtile est accessible à tout gourmet curieux, seul l’art de la déguster avec les ustensiles proposés peut être un peu compliquée, en tout cas la louche en bois et les baguettes pour la soupe !
Une petite liste de dessert permet de découvrir des saveurs sucrées du japon, thé mâcha ou pâte de haricot sucrée et la carte de boisson de tester bière, thé ou saké japonais. S’il manque la possibilité de payer en chèque ou chèque déjeuner à l’heure du déjeuner,  c’est un bonheur d’avoir, à pris raisonnable, un restaurant de chef japonais en centre ville délicieux et calme.

Petit Tokyo
11 rue Aristide Olivier
34000 Montpellier
tel  : 04 67 58 60 43 / 06 72 63 22

Repost 0
Published by C10VIN - dans Belles tables
commenter cet article
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 14:32

Des anges dorés en suspension au plafond, des fumets enchanteurs qui s’échappent des casseroles vous attirent irrésistiblement au fond du marché de Sète. Encore une halle qui cache une délicieuse surprise à l’accent sétois. Crée par Nathalie Richin, (rencontrée à l’époque des cours de cuisine du Jardin des Sens).
 La cantine de l’entonnoir est l’endroit rêvé pour goûter  une cuisine du marché, offrant dans l’assiette les  produits que vous voyez sur les étals!


Les petites tables rétros sont juste charmantes, l’ardoise annonce la couleur, le service ne s’embarrasse pas de  formules de style, mais il est rapide, et soutenu par Nathalie souriante aux fourneaux.
Cela donne, en quelques minutes, des délicieux anchois panées et frits avec le pichet de vin blanc maison, juste le temps de faire place à une macaronade de poulpe odorante et parfumée et une assiette de poissons en parrilla, thon, espadon,  rouget, quelques coquillages, pâtes vertes et légumes sautés.
Au comptoir de l’entonnoir, des sétois prolongent l’apéro, panier au pied, et les étals replient, un fond de musique pour les encourager, c’est une ambiance unique.
Avec un prix très raisonnable pour des produits de premier choix (entrée 7€, plat de 12 à 14€, dessert du jour, poêlée de cerises, 3€), c’est une des adresses précieuses pour déjeuner  dans cette ville, qui compte des tables  bien connues et plus visibles, mais plus chères mais nettement moins savoureuses et généreuses.
Un choix parfait pour faire découvrir la cuisine d’ici à des amis d’ailleurs.
Halles de Sète
Tel : 06 22 72 04 68
midi, du mardi au dimanche
et tout les jours en juillet et août
 



Repost 0
Published by C10VIN - dans Belles tables
commenter cet article

Présentation

  • : CESTDIVIN
  • : Goûtez à l’art de vivre du Sud : des produits méditerranéens revisités en recettes faciles à cuisiner et leurs accords avec les vins du Languedoc-Roussillon ; les producteurs, restaurants et rendez-vous gourmands de Montpellier et du Sud, Partez à la découverte de l’audace et de la simplicité de l’Asie et des cuisines du monde avec les carnets de voyage gourmands et du passé avec la cuisine historique. Nourrissez aussi votre esprit avec les chroniques gourmandes ou culturelles...
  • Contact

Recherche

Archives

Liens