Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 14:14

En ce 8 mars, journée internationale des droits de la femme, pensons au 13 août, fête des femmes en Tunisie. C’est l’anniversaire du Code du statut personnel (CSP), promulgué le 13 août 1956, soit un an avant la proclamation de la République, et juste quelques mois après l'indépendance.

Le propos du CSP : modernité, égalité, partenariat, donne aux femmes tunisiennes un statut unique dans le monde arabe. Or c’est de Tunisie qu’est la révolution de jasmin, en ce tout début d’année.
Comment ne pas voir un lien entre les deux ?

Parce que connaître d’où l’onvient aide à savoir où l’on va. 
«On ne sait rien de l’admirable activité des femmes, et même les féministes ignorent les trois-quarts de ce qu’ont fait, dans tous les ordres de préoccupations humaines, leurs aïeules, leurs mères... ou leurs contemporaines”.
MARGUERITE DURAND (23 janvier 1932. Le Quotidien) - journaliste et féministe française, (1864-1936)
La volonté de Marguerite Durand, rendre visible les femmes dans l’espace public et archiver les témoignages des mobilisations féministes est restée le fil conducteur de sa collection qu'elle donna à la Ville de Paris en 1931, fond de la bibliothèque Marguerite Durand.

Une sélection de près de 200 photographies de la bibliothèque retrace une histoire des femmes et de leurs combats de 1860 à nos jours dans l'exposition «Photo, femmes, féminisme» .
Galerie des bibliothèques (Paris 4e) jusqu'au 13 mars..  une exposition qu’on aimerai avoir à Montpellier.

Mais à Montpellier nous avons des vignes, et des femmes «dans les vignes».
«Dans les vignes», chroniques d’une reconversion est un livre de Catherine Bernard, aux éditions le Rouergue.
Journaliste, elle a un jour choisi de devenir vigneronne en Languedoc.
Si aujourd’hui son outil de prédilection est le sécateur, elle garde la plume pour raconter sa reconversion au fil des étapes. Son récit «nature» ne cache rien des galères ni des doutes. Tout autant, il est porté par une énergie et une sérénité certaine. Si l’on y apprend beaucoup sur la vigne, le vin  et l’histoire vigneronne du  Languedoc, on y apprend aussi sur notre sujet du jour. Être vigneronne, c’est rentrer sur un territoire masculin depuis la nuit des temps, ça demande un courage certain.
«Acquérir des vignes, les travailler, passe encore, mais faire du vin s’écrit avec des points de suspension. Avec le vin, j’entrais aussi dans le symbolique. C’est délicat, le symbolique...Hors légende, les femmes prêtent éventuellement leurs mains à la vigne, mais rarement, rarement étant une précaution de langage, à la cave.»
Une «dégustation» pour vous inviter à lire ce beau parcours de femme.

Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 11:23

Ce n’est pas tout à fait encore le printemps, le vent frais invite encore à se régaler de plats d’hiver, les pommes regorgent encore sur les étals. C’est bien le moment de cuisiner ce crumble de boudin aux pommes. C’est simple, bon, et joli dans les petits bocaux, et plein de fer.
Le boudin noir fait parti des aliments bénéfiques à consommer régulièrement : il apporte un bonne dose de fer, encore plus facile à assimiler si on ajoute un peu de vitamine C. Pour lutter contre les carences en fer, c’est mieux que des compléments alimentaires! 

http://farm6.static.flickr.com/5258/5496153599_9f8823d112_m.jpg
4 personnes
préparation : 15 minutes
cuisson : 20 minutes
400g de boudin noir
800g de pommes à cuisiner (canada ou reinettes)
4 cuillères à soupe de chapelure (ou de flocons de châtaigne en version sans gluten)
4 cuillères à soupe de poudre de noisette
1 cuillère à café d’épices à pain d’épice
1 cuillère à soupe de graisse de canard
2 cuillères à soupe de jus de citron

Préchauffer le four th 6
Peler les pommes, les découper en quartier, arroser de citron, saupoudrer d’épices et mettre dans un plat à four
Cuire 3 minutes au micro onde (alternative : 8-10 à la poêle dans un peu de graisse de canard)
Enlever la peau du boudin, découper en rondelles de 2 cm de large
Mélanger la chapelure et la poudre de noisette
Répartir dans 4 bocaux les pommes, recouvrir des morceaux de boudin, saupoudrer de la chapelure-noisette, mettre une noisette de graisse de canard
Faire cuire au four 15 minutes, th 6, servir chaud.

 

Si vous aimez, essayez aussi le boudin aux coings et la déclinaison en noir .

Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 19:51


Pour manger des légumes en hiver, il n’y a pas que les gratins : les salades peuvent être superbes et colorées, réalisées en un temps record : 4 personnes, 5 minutes,4/5 légumes par jour !

 

http://farm6.static.flickr.com/5137/5392325199_9967ba6052_m.jpg

 

AB : avocat, bette & betterave
150g de mâche ou feuille de bettes (ou autre jolie salade d’hivers)
4 betteraves (= 1 paquet de 500g) cuites, pelées, découpées en fines tranches
2 avocats émincées en fines tranches
2 poignée de radis roses émincés à la mandoline
sauce : huile d’olive, jus de citron et basalmique pour décorer


salade "vert au carré"

2 pommes granny
1 bulbe de fenouil émincé très fin (mandoline ou épluche légume)

150g petites feuilles d’épinard
graines germées
émincer les épinards, (rouler et découper finement)
découper pommes en brunoise (tout petits cubes),

ajouter les "copeaux" de fenouil émincé,

mélanger, assaisonner d’huile d’olive et jus de citron
servir surmonté de graines germées

Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 22:36


Si pour vous les schistes évoquent les vins merveilleux et des paysages magiques, qui abondent en Languedoc-Roussillon, pour les compagnies pétrolières, les schistes sont des roches qui recèlent du gaz à extraire en fracturant le sous-sol.


http://www.dominique-lambert.com/wp-content/uploads/2010/12/19585627.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20101103_083508.jpgA l’heure où le cours du baril de pétrole flambe, on comprend vite que ces «ressources» sont plus alléchantes que jamais. Il se trouve que le Languedoc et l’Ardèche sont en tête des zones à explorer.
Pour comprendre pourquoi c’est une idée fatale - et non une position bio-écolo ascendance Larzac - il suffit de voir ce que cela donne aux USA en regardant le film gasland et d’aller regarder du côté du Québec, où l’exploitation a commencée le long du Saint-Laurent.
La prise de conscience en France est plus récente (en tout cas la mienne), mais la mobilisation s’organise. L’université de Montpellier a déjà travaillé sur le sujet et pointe les dangers réels et irrémédiables, particulièrement ici en Languedoc, en raison de la nature du sous-sol : leur synthèse à consulter 
Au niveau national, aujourd’hui, l’Etat a suspendu «l’exploration le temps d’un rapport» la partie est loin d'être gagnée : voir ces deux articles sur le blog science de Libération : travaux suspenduspolémiques et rétropédalages.
http://www.ot-larzac-vallees.fr/fr/territoire/images/logogazde-schiste.jpg
Pour agir, la pétition gaz de schiste non merci ! est en ligne, les réunions d’information s’organisent autour du documentaire gasland de Josh Fox.


On ne peut pas dire «on ne savait pas», quand on voit les conséquences de cette exploitations aux USA depuis des années.

Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:13


Dans les trésors d’hiver, ne pas oublier la noix, notamment pour ses acides gras essentiels type OMEGA 3.
Pour moi, la noix est un fruit très «campagne française», rien de surprenant donc à la trouver dans le Périgord,  où en Auvergne, voir en montagne comme les noix de Grenoble.
C’est pourquoi j’ai été surprise de trouver des recettes avec des noix dans des pays d’huile d’olive que sont la Grèce et la Turquie. Mais en fait, le noyer originaire des Balkans, et la noix est très présente dans la cuisine iranienne. Et de ce berceau persan, la noix c’est propagée jusqu'à la Méditerranée.

http://www.noixduperigord.com/images/phototheque_noix_cassee_cerneau.jpg

Sauce grecque, noix et ail
Une sauce délicieuse, qui va bien en «dip» à l’apéritif, accompagne des légumes crus en salade , fond sur des pâtes ou des pommes de terre chaudes, ou remplace un aïoli avec des légumes et du poisson vapeur.


pour un bol de sauce, 10 minutes de préparation

5/6 gousses d’ail (enlever le germe, blanchir pour un goût moins fort)
75g de cerneaux de noix
2 tranches de pain rassis
5/6 cuillères à soupe d’huile d’olive
2 c soupe vinaigre rouge
sel poivre

Piler noix, ail sel et poivre
ajouter la mie trempée essorée
puis l’huile et le vinaigre
pour une consistance épaisse mais pas compacte , avec des morceaux croquants ne pas trop mixer le tout, et garder au frais jusqu’au moment de servir. 

Gâteau aux pommes, noix et cannelle (Cevizli elmalı alinda Keki)
Une recette provenant d’un très charmant blog en français sur Istanbul et la Turquie, du miel aux épices
Ma variation personnelle sur la recette originelle : l’enrichir en pommes, la pomme râpée donne à ce gâteau une texture très fondante. L’autre variation est de le faire avec de la farine de châtaigne pour une version «sans» gluten.

6/8 personnes,

préparation 15 minutes, cuisson 45 minutes

Ingrédients
4 oeufs
1 verre de sucre
1 verre de noix concassées
4 pommes (rainettes)
2 cuil. à café de cannelle + 1 pincée de sel
1 paquet de levure
2 verres de farine

Préchauffer le four à 175 degrés. (th7)
Éplucher les pommes et les râper.
Battre les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, ajouter la farine, les pommes râpées, les noix, la levure, le sel et la cannelle.
Verser la préparation dans un plat et enfourner 40-45 minutes.
Laisser refroidir avant de démouler.

Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 18:16


Souvenir du Japon par voyageur interposé..bols de bois tournée de Kawayama, le bol est certainement le contenant fondamental de l’Asie, bol de riz, bol de soupe...
En adoptant le contenu, on adopte aussi le contenant. Et soudain on lui porte attention. Si l’attention est facile pour les cristaux, argenterie et porcelaines de l’art de la table à la française mise pour le repas gastronomique, elle l’est moins pour les modestes objets du quotidiens. Or la conception japonaise du beau peut se révéler dans un dans un simple bol de laque dans la pénombre, comme cela est sensuellement évoqué dans «l’éloge de l’ombre», Tanizaki Tunishirô (1933).
«Le bol de laque, au contraire, lorsque vous le découvrez, vous donne, jusqu’à ce que vous le portiez en bouche, le plaisir de contempler, dans ses profondeurs obscures, un liquide dont la couleur se distingue à peine de celle du contenant, et qui stagne, silencieux, dans le fond.»

Ni bois, ni laque, mais céramique pour le bol que j’ai choisi, une céramique italienne émaillée d’un ivoire crémeux, révélant les spirales du tournage dans son intérieur et un équilibre de proportions idéal en extérieur, sobrement griffé de marron par le Laboratorio Castello.

Pour ce beau bol,  la recette japonaise du donburi, une préparation de tout les jours : du riz et une garniture dessus.Ma version du donburi rejoint les multiples variations sur ce thème. Plus de  recettes sur ce blog de cuisine japonaise, ou d’Ariane, une diététicienne parisienne férue de Japon.


http://farm6.static.flickr.com/5214/5448037485_106a2f66fd_m.jpg
Pour une personne, en 5 minutes, 2 versions :
1 bol de riz cuit
(je doute que ce soit très «asiatiquement correct», mais je trouve que le riz réchauffe très bien en bol à la vapeur)

version 1

1 cs de légumes émincés cuits (éventuellement, julienne de légumes surgelée picard, rondelles de poireaux, feuilles d’épinard ou de radis cuits)
des lamelles d’omelette japonaise (2 oeufs, légèrement battus avec 1s sucre, 1 cc saké, 2 cc soja), cuite en couche fine et émincée
saupoudré de gomasio

version 2
remplacer omelette et du gomasio, par une cuillère d’oeuf de saumon et des paillettes d’algues.

Repost 0
Published by C10VIN - dans Recettes maison
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 12:37


Après les champagne, pensez au chocolat pour la Saint Valentin.

Mais  je vous propose du chocolat qui sort des sentiers battus


pour les lecteurs et cuisiniers, les recettes d’amour et de chocolat, le nouveau livre de Laurence Alemano, dde chocolatitudeS qui réunit en un livre amour et chocolat, judicieusement sorti pour la Saint Valentin
http://www.romain-pages.com/local/cache-vignettes/L250xH261/arton127-553a5.jpg
pour les gourmands aux régimes, du chocolat virtuel

pour les crudivores, le chococru qui fait rrraw !

pour les bio-équitables, les chocolats de chocolatitudes, le délicieuse boutique bio équitable à Paris


pour les amateurs de l'extrême ,

des insectes grillés au chocolat

le chocolat au bacon fumé de Vosges, à New-York

le chocolat apéritif aux fromages de Jean-Paul Hévin à Paris


pour les foodista,zotter,  chocolat autrochien bio, équitables, arty et crazy, inconnu en France, une merveille à découvrir

Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 12:15


L’apostrophe et les 2 points sur le i de c’est divin sont aujourd’hui trois bulles de champagne, mieux que des bougies pour les 3 ans de ce blog...Le champagne a une place de choix dans les vins divins, ou plutôt les champagnes. Même si ma tradition est d’avoir toujours une bouteille de champagne au frais, il faut la curiosité d’aller plus loin que les marques plus connues, et trahir la fidélité familiale à une seule marque.
L’occasion de déguster des champagnes de vignerons, m’a révélé une variété que je ne soupçonnais pas. J’aime les vins de vignerons en Languedoc-Roussillon, j’ai été touchée par les champagnes des vignerons.


http://www.champagnesdevignerons.com/images/stories/CV_qui-sommes-nous/cv_nous-reconnaitre_img01.png
Entre ressemblances...et différence
Comme le non l’indique...les vignerons cultivent eux-même leur vigne, et élaborent leur vin au domaine.
Languedoc ou Champagne, ils sont vignerons avant tout, ils jouent de leurs terroirs et leurs cépages pour produire un vin personnel (vignerons paysans plutôt que chic, comme l’explique bien le blog les5duvin.

En champagne, 5000 vignerons (et sociétés de vignerons) qui comptent pour 1/3 des ventes totales de champagne ;  en Languedoc-Roussillon aussi, les vignerons indépendants sont environ 5000, pour 1/3 de la production . (source "vin du Sud").


Un contraste majeur : en Champagne, on est vigneron de génération en génération, (au prix de la terre, la vendre serait de la folie, en acheter tient du rêve), alors qu’en Languedoc, seule la variété caractérise les parcours des vignerons indépendants. Alors la champagne innove avec les nouvelles générations qui reprennent le domaine.
Comme en Languedoc, peut trouver des démarches personnelles, qui donnent tout simplement de très bons résultats :  du naturel non dosé (champagne duménil, Brut-Prestige) ou agriculture raisonnée, tendance nature champagne-yves-couvreur.fr.

Sans faire sauter la banque....
Autre constat aussi réjouissant : les champagnes de vignerons commencent dans des prix  très sages..on trouve de délicieuses bouteilles dans les même gammes de prix que des  vins de Languedoc un peu connus. J’aime aussi l’impression de payer d’abord pour du travail de la vigne, non de la communication ou des emballage clinquants. 

Passez à table au champagne
L’accord met et vin étant mon terrain de jeu préféré; c’est assez réjouissant de découvrir qu’en cuisine avec le champagne, -presque- tout est possible.
Ce n’est pas un hasard si William Ledeuil, le chef inspiré de the kitchen galerie, a imaginé des recettes pour les champagnes des vignerons. Pour avoir goûté - séparément - aux deux....j’imagine la résultante comme un accord divin.
Même sans être chef, les producteurs rencontrés ont proposé une carte d’accords mets et champagne qui donne très envie de goûter et de cuisiner.
Voici les créatives suggestions des producteurs dégustés :


cuvée réserve des champagnes Lionel Carreau (15€) sur des crustacés,
un brut réserve tout en finesse des champagnes Richard Royer (13,70€), sur des poissons blancs,
un cuvée raymond verrier 2000, (17* env), avec une foie gras..prouve que le champagne peut être de garde
un brut tradition, champagne yves coureur, en fraîcheur et rondeur a essayer avec un rôti de porc au jus d’orange,
la cuvée cornalyne des champagnes dom Caudron, explosif au nez, ose la viande rouge,
un millésime 2002, champagne Trudon (18€) environ, sur des fromages...personnellement, j’adore avec de éclats de parmesan.
Sur le registre ail et huile d’olive, j’ai encore du mal à imaginer un accord champagne..mais sur les autres registres, du répertoire de la cuisine «bourgeoise» française à la cuisine exotique, je suis très séduite par les multiples accords possibles.


A penser au pluriel : les champagnes comme des vins de producteurs..plein de caractères, pour en savoir plus...

Repost 0
Published by C10VIN - dans Vins divins
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 12:28

Nouvelle année chinoise ce jeudi, sous le signe du lapin.
J’ai découvert ce charmant lapin coréen, mashimaro, cette fin d’année, grâce à Jee.

http://i211.photobucket.com/albums/bb274/chin1660/mashimaro-02.gif

Une riche symbolique pour l’animal de l’année,
puisqu’au Japon, on le voit dans les reliefs de la lune en train de fabriquer des mochi (des gâteaux de riz). Il est associé à la fête de la pleine lune (jugo-ya) et a même une chanson spéciale , Usagi.

en Occident aussi, lapin (où lièvre) est lié à la lune..rappellez-vous cette comptine :

J’ai vu dans la lune
Trois petits lapins
Qui mangeaient des prunes
En buvant du vin.

On l’associe plus communément à la fécondité, le lapin renoue avec ce symbolisme, lorsqu’il devient le lièvre de Pâques qui porte les oeufs en chocolat...ou même lapin en chocolat.

Le lapin (et le lièvre) est interdit dans la religion juive, et n’est pas consommé en Angleterre et banit par les marins (car il ronge les cordes).


Le lapin est une viande très intéressante, maigre et faible en cholestérol,  nourri exclusivement de végétaux, il contient des omégas 3 et des vitamines. Il se cuisine rapidement, il y a plein d’idées de recettes sur le site du lapin.

Le lièvre à la royale brille au firmament de la cuisine française, présenté ici par Paul Bocuse,  lièvre à la royale du sénateur Couteaux.

Le lièvre peut être à l’opposé, un plat «brut», venu le la nuit des temps, de nos ancêtres chasseurs. Je vous livre la non-recette de «la cuisine paléolithique» de Joseph Delteil. Cet ouvrage de 1964, oublié, où du moins, plus connu des admirateurs de cet auteur qu’en cuisine, brille d’une incroyable actualité à l’heure du localvore et du mouvement «raw food». A lire en toute priorité, et que ce lapin à la paléolithique soit de bon présage pour cette année.

"Lapin à la paléolithique
1- Attraper un beau gros lapin de garenne en pleine course, par les oreilles ;
2- L’attacher par les pattes arrière à un joli tronc d’aaarbre - si possible un résineux - au centre d’un bois de quelques vingt, vingt cinq hectares
3- Sans plus tarder mettre le feu à toute la forêt
4- Manger la bête sans sel, assis sur les roches encore chaudes et parmi les odeurs divines de cet incendie sylvestre."

Repost 0
Published by C10VIN - dans Billet d'humeur
commenter cet article
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 17:37

Qui pense vigne, pense vin. Mais il n’y a pas que le vin dans la vigne.
Des vrilles aux pépins, tout se transforme, du plus connu au plus surprenant.

Je recherche ces produits pour la boutique du magazine Terre de Vins.
Voici un vino-florilège de mes trouvailles et de mes idées.

 

http://www.gastronomica.be/ressources/vilis%20vinifera.jpg

Peaux de raisin, mon ultime découverte : la  wineflour
où comment des américains transforment les peaux de cabernet en farine pleine de qualités !
 
Moût, assez peu connue, l'étonnante moutarde au moût de raisin de Brive, à la couleur violette et le goût entre condiment anglais et mostarda de Crémone, à l’étiquette délicieusement rétro

Feuille : Un des classiques de la cuisine grecque avec les feuilles : des feuilles des vignes farcies,
recette de farce, mode d’emploi et explications pour faire à la maison.


Raisins entiers, la mélasse de jus de raisin, se trouve sur le pourtour méditerranéen, du Liban à l’épicerie fine orientale en ligne Bahadourian,ou à  rapporter de Turquie

Qui est allé aux USA ne peut oublier la «grape jelly», immanquablement associée au peanuts butter dans les sandwich des petits américains

Pépins, l’huile de pépin de raisin bio est curieusement peu courante et chère , notez qu’elle sert en cuisine comme en soins corporels

Vrilles, confites au vinaigre, cette recette de cuisine historique du Périgord au XIX° est à réactiver !

Tout n’est pas facile à trouver en local, voire en national...piste de création de produits et d'innovation pour vignerons ? Prévenez-moi si vous le faites...où si vous avez encore des idées à me proposer.

http://www.gastronomica.be/ressources/planche%20vigne2.jpg

1. souche - 2. sarment - 3. vrille - 4. feuille - 5. grapillon - 6. grappe
7. pédoncule - 8. pédicelle - 9. cep - 10. greffon - 11. porte-greffe


Repost 0

Présentation

  • : CESTDIVIN
  • : Goûtez à l’art de vivre du Sud : des produits méditerranéens revisités en recettes faciles à cuisiner et leurs accords avec les vins du Languedoc-Roussillon ; les producteurs, restaurants et rendez-vous gourmands de Montpellier et du Sud, Partez à la découverte de l’audace et de la simplicité de l’Asie et des cuisines du monde avec les carnets de voyage gourmands et du passé avec la cuisine historique. Nourrissez aussi votre esprit avec les chroniques gourmandes ou culturelles...
  • Contact

Recherche

Archives

Liens